Premier League : Chelsea débute par une victoire poussive à Brighton

Malmené par Brighton en ouverture de championnat, Chelsea a fini par l'emporter avec de la réussite 3-1. L'effet du nouveau recrutement n'a pas encore opéré.

La joie des Blues
La joie des Blues ©Maxppp

Le Chelsea nouveau est arrivé. Fort de son recrutement XXL, le club londonien affichait son nouveau visage pour la première fois sur la pelouse de Brighton. Du moins une partie de son lifting puisque sur les nombreuses recrues de l'été, seules Werner et Havertz intégraient le onze de départ. Les autres (Chilwell, Ziyech, Thiago Silva, Sarr) n'ont tout simplement pas été convoqués pour diverses raisons. Lampard alignait un 4-3-3 en clôture de cette 1ère journée de championnat. Zouma formait la charnière centrale en compagnie de Christensen, Jorginho faisait équipe avec Kanté dans l'entrejeu et c'est Mount qui accompagnait les deux internationaux allemands devant. Les locaux démarraient eux avec le Français Neal Maupay en pointe.

La suite après cette publicité

Avec une partie de sa nouvelle armada, les Blues ont bien tenté de jouer haut en bloc dans les premières minutes de la rencontre mais ils ont rapidement été contrariés dans leur plan par les bonnes dispositions de Brighton. Les Seagulls étaient moins forts mais ils avaient le mérite de tenter plus de choses avec leurs moyens forcément inférieurs. En face, Chelsea éprouvait les pires difficultés du monde à remonter le ballon et à se montrer dangereux dans la moitié de terrain adverse. Il fallait même un petit un coup de pouce adverse ; un ballon bêtement égaré par Alzate qui offrait un penalty provoqué par Werner. Jorginho se chargeait de la sentence (0-1, 23e). Cette ouverture du score aurait pu libérer les joueurs de Chelsea mais non, c'est bien Brighton qui pratiquait le meilleur football sur la pelouse.

La réussite du côté des Blues

Entre l'excellente performance de Lamptey en piston droit, l'activité de Bissouma ou encore la qualité de Trossard, les Seagulls n'avaient rien à envier aux joueurs de la capitale. Ils manquaient malheureusement le réalisme face au but à l'image de cette tête manquée par Maupay après cet excellent centre de Lamptey (26e). Chelsea regagnait le vestiaire avec ce tout petit avantage pas forcément mérité et une équipe où seul Werner se distinguait (9e, 25e, 42e). Le discours de Lampard ne changeait pas grand chose car au retour des vestiaires, Brighton parvenait à égaliser au terme d'une action bien construite. Bissouma écartait sur Lamptey, lequel avait l'intelligence de temporiser pour décaler vers Trossard. La frappe du Belge faisait mouche, un peu aidé par un Kepa franchement pas irréprochable (1-1, 54e).

La joie des locaux ne durait pas car dès l'action suivante, Reece James héritait d'un ballon un peu anodin pour envoyer un boulet de canon en pleine lucarne depuis l'extérieur de la surface (1-2, 56e). Un autre tournant de la rencontre intervenait quelques instants plus tard. L'intenable Lamptey remisait vers Trossard dont le centre au second poteau pour Dunk aurait dû être décisif, seulement le défenseur manquait le cadre à bout portant (59e). Brighton avait laissé passer sa chance car si Werner tentait une Madjer (64e), Zouma avait lui plus de réussite sur cette reprise contrée, qui terminait au fond des filets (1-3, 66e). Avec un break d'avance, Chelsea ne tremblait plus à défaut de contrôler la rencontre. A l'image de Havertz fantomatique ce soir, Chelsea a encore du pain sur la planche mais débute la saison par un succès à l'extérieur.

Le classement de la Premier League ici

Revivez le film du match sur notre live.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires