Mondial des clubs 2023 : la soirée cauchemardesque de Karim Benzema

Par Jordan Pardon
2 min.
Karim Benzema avec Al Ittihad @Maxppp

Titularisé à l’occasion du quart de finale de la Coupe du Monde des clubs entre Al-Ittihad et Al Ahly, Karim Benzema a vécu une soirée plus qu’oubliable. Le Français a loupé l’occasion d’égaliser sur penalty en première mi-temps, avant de voir son équipe s’écrouler (3-1), malgré son but anecdotique en fin de match.

Il n’y aura pas de sixième sacre en Coupe du Monde des clubs pour Karim Benzema. Déjà titré à cinq reprises dans l’épreuve avec le Real Madrid (2014, 2016, 2017, 2018, 2022), l’ancien international français a cette fois chuté à la porte des demi-finales. Aux côtés de N’Golo Kanté, également titularisé pour l’occasion ce vendredi, le Ballon d’Or 2022 est tombé sur un os, subissant la loi du champion d’Afrique en titre, Al Ahly (3-1).

La suite après cette publicité

Mais plus loin que le résultat brut de la rencontre, c’est surtout son scénario qui risque de rester en travers de la gorge de l’attaquant de 35 ans. Alors que son équipe était menée 1-0 dès la 20e minute de jeu après un penalty d’Ali Maaloul, le natif de Bron a eu l’opportunité d’égaliser juste avant la pause, lui aussi dans cet exercice qu’il affectionne particulièrement. Il n’a en revanche pas été accompagné par la même réussite en voyant sa tentative (ratée mais gênée par les lasers incessants des supporters en tribunes) être repoussée par El Shenawy.

À lire Real Madrid : Nacho a tranché pour son avenir

Un but anecdotique comme lot de consolation

Sonnés, ses coéquipiers ont ensuite vu le ciel de Jeddah leur tomber dessus dès le retour des vestiaires. El Shahat avait sanctionné le Français (59e, 2-0), avant qu’Emam Ashour ne sonne le glas seulement trois minutes plus tard (62e, 3-0). Dans le temps additionnel, Benzema flairait tout de même le mauvais renvoi du portier adverse pour réduire l’écart (90+2e, 3-1). Un simple lot de consolation, mais qui lui aura permis de devenir le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la compétition (6 buts comme Gareth Bale, derrière Cristiano Ronaldo et ses 7 réalisations). La seule éclaircie de cette soirée morose.

La suite après cette publicité

Pas le temps de gamberger, Karim Benzema va vite devoir se retrousser les manches. Désormais, un autre objectif se dresse devant l’ancien Madrilène : le championnat. 5e de Saudi Pro League et déjà distancé de 19 unités par le leader Al-Hilal, le champion en titre Al-Ittihad réalise jusqu’ici un parcours bien en deçà des attentes. La Ligue des champions asiatique, dans laquelle les Tigres sont d’ores et déjà qualifiés pour les 1/8es de finale, pourrait également faire office d’antidote.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité