La réponse ironique de Jean-Pierre Rivère sur Jean-Michel Aulas

« Il faut peut-être étudier un autre scénario dont ont parlé Jean-Pierre Rivère et Nasser (Al-Khelaïfi ndlr), où on décalerait tout ça pour terminer la saison 2019-2020 à la fin de l’année civile et on reprendrait en début d’année 2021 pour la nouvelle saison. C’est l’un des scénarios qui intéresse la FIFA avec la Coupe du monde au Qatar ». Dans un entretien accordé à l'Equipe publié plus tôt dans la journée, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a annoncé militer pour une fin de saison actuelle à partir du mois de septembre, pour ensuite lancer l'exercice 2020/2021 sur l'année civile 2020. Une idée qui avait été lancée au début de cette crise de coronavirus par son homologue niçois Jean-Pierre Rivère.

Interrogé par RMC Sport, ce dernier s'est montré surpris de ce soutien plutôt inattendu de la part du dirigeant rhodanien. « C'est assez drôle. Il y a encore quarante-huit heures, avec huit autres présidents, dont Jean-Michel, je disais qu'on devrait porter mon idée parce qu'elle apporte du temps et du recul pour mettre en place les choses. Jean-Michel m'a dit: 'Jean-Pierre, il y a entre 0 et 5% de chances que ton idée voit le jour, elle n'est pas cohérente. Enfin, ce n'est pas qu'elle n'est pas cohérente, mais elle n'est pas crédible. Je vois qu'aujourd'hui, il partage cette idée et j'en suis ravi », a-t-il lancé. S'il a réussi à convaincre Jean-Michel Aulas, le dirigeant niçois parviendra peut-être à rallier l'ensemble des acteurs de la Ligue 1 à sa cause...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires