Coupe du Monde 2022 : pourquoi les pays européens dominent encore

Par Constant Wicherek
3 min.
Coupe du Monde 2022 : pourquoi les pays européens dominent encore @Maxppp

Les Coupes du Monde se suivent et se ressemblent pour l'Europe depuis 20 ans. En quarts de finale, nous avons déjà trois pays du Vieux Continent sur quatre de qualifié. Avec plus de pays engagés, l'Europe est bien entendu avantagée, mais ira-t-elle encore au bout ?

La suite après cette publicité

Avec la qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Monde de l'Angleterre ce dimanche face au Sénégal, on se retrouve maintenant avec trois qualifiés (France, Angleterre et Pays-Bas) sur quatre (Argentine) pour le prochain tour de ce Mondial. En attendant les résultats de la Croatie contre le Japon, ce lundi à 16h, de Maroc-Espagne (mardi 16h) et Portugal-Suisse (mardi 20h), les Européens ont fait le plein. Ils seront au minimum quatre en quarts de finale et six (sur huit places) au maximum.

Une nouvelle grosse performance pour le Vieux Continent qui rafle les Coupes du Monde depuis maintenant 20 ans, le dernier pays non européen à l'avoir remporté étant le Brésil en 2022. Mais cette domination s'explique déjà par le fait que l'Europe a un contingent plus grand de pays engagés. Ils en ont 13 contre quand l'Afrique et l'Asie en comptent 5, l'Amérique du Sud 4, tout comme l'Amérique du Nord et Centrale alors que l'Océanie n'en dispose que d'un.

À lire Le président du Conseil National d’Ethique de la FFF charge Noel Le Graet

Toutefois, cela n'est pas toujours gage de réussite. En 2014, au Brésil, ils n'avaient été que six au stade des huitièmes (Belgique, Suisse, Grèce, Pays-Bas, France, Allemagne), tout comme en 2010 (Pays-Bas, Slovaquie, Allemagne, Angleterre, Espagne et Portugal), toutes ces équipes s'affrontant d'ailleurs à l'issue des poules.

La suite après cette publicité

Une grosse probabilité d'avoir au moins un Européen en finale

Certes, sur l'édition qatarie, nous avons eu droit à quelques grosses surprises comme les sorties des Belges et des Allemands en poules, mais une nouvelle fois, le reste du Monde, sans faire offense au Maroc ou à la Corée du Sud, ne pourra probablement compter que sur l'Argentine ou le Brésil pour essayer d'empêcher l'Europe de régner à nouveau.

Évidemment, tout cela réside dans le nombre de représentants, mais peut-être aussi dans le fait que les championnats européens et donc leurs joueurs sont les plus compétitifs. En outre, l'Euro est probablement aussi la compétition la plus relevée des compétitions continentales, même si son vainqueur, l'Italie, ne s'est pas qualifié.

La suite après cette publicité

Lors de la dernière Coupe du Monde, gagnée par l'équipe de France, on a d'ailleurs eu droit à un dernier carré 100% européen avec les confrontations entre la Croatie et l'Angleterre puis avec le fameux Belgique-France. Pour que cela se produise à nouveau, il faudra aux Croates d'éloigner les Japonais puis les Brésiliens (ou les Coréens du Sud) et aux Pays-Bas de sortir l'Argentine en quart. De l'autre côté du tableau, il faudra simplement aux Espagnols d'écarter les Marocains puisque le reste des formations engagées (Portugal, Suisse, France et Angleterre) sont toutes du Vieux Continent. La messe est encore loin d'être dite, mais un pays européen, au moins, devrait se hisser jusqu'en finale. Pour un nouveau titre ?

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité