Équipe de France : quelles solutions sans Lucas Hernandez ?

Confrontée à la grave blessure de Lucas Hernandez, l'équipe de France ne peut plus compter que sur Theo Hernandez au poste de latéral gauche pour le reste d'une compétition qui ne fait que débuter...

Lucas Hernandez, blessé avec les Bleus
Lucas Hernandez, blessé avec les Bleus ©Maxppp
La suite après cette publicité

Prions pour les Bleus qu'il ne s'agisse pas là d'une victoire à la Pyrrhus. Facile vainqueur de l'Australie (4-1) pour son premier match, l'équipe de France a tout de même enregistré une très mauvaise nouvelle. Tard dans la nuit, la FFF a annoncé le forfait de Lucas Hernandez pour le reste de la Coupe du Monde. Sur l'action du but australien, le latéral gauche s'est blessé au genou droit, le même qui avait déjà été meurtri en février 2019. Autrement dit, il ne reste que plus Theo Hernandez comme latéral gauche de métier. Et la Coupe du Monde ne fait que commencer...

Entré dès la 13e minute, le frère du Munichois a réalisé une très belle prestation. Vibrionnant sur son côté, il a amené beaucoup d'énergie et de l'allant offensif. Il fut même passeur décisif pour Rabiot (27e). Défensivement aussi, le cadet des Hernandez a apporté de la sécurité, là où il peut parfois pêcher, lui qui un a profil très offensif. «Théo est rentré et a fait une bonne performance, on peut compter sur tout le monde», s'est satisfait Deschamps. Notre rédaction lui a accordé un joli 7/10, une belle première pour un match de Coupe du Monde.

Theo Hernandez est désormais l'unique latéral gauche du groupe

Le problème, c'est qu'il est seul au poste et qu'en cas de blessure, les Bleus n'auraient que des solutions d'urgence. «Je trouverai d'autres solutions. Mais bon... Si on veut être tranquilles, il faut prendre trente-trois joueurs, avec tous les postes triplés..., pestait le sélectionneur Didier Deschamps en conférence de presse après le joli succès du soir. Il y a Theo qui est là, et puis après il y aura d'autres alternatives.» Le problème, c'est qu'il n'y en a pas tant que ça car Lucas Digne ou encore Ferland Mendy sont restés à quai.

Deschamps estimait que Lucas Hernandez était avant tout un titulaire dans le couloir, secondé par son frère, et non pas dans l'axe de la défense. Ce choix revient aujourd'hui comme un boomerang à la tête du patron des Bleus. Sans autre gaucher en défense capable de jouer sur le côté, l'équipe de France a intérêt à laisser Theo Hernandez dans du formol lors des prochaines séances, et espérer qu'il n'y ait aucun souci physique. Rappelons-nous ce fameux 8e de finale de l'Euro 2020. À court de solutions après les blessures de Lucas Hernandez et Lucas Digne, Deschamps avait innové avec un Rabiot piston gauche d'une défense à 5... Pour le résultat que l'on connaît...

Plus d'infos

Commentaires