OM : une qualif en C1 et après ?

L’OM s’est qualifié directement pour la prochaine Ligue des Champions. Mais qu’est ce les Phocéens vont y faire ? McCourt, Longoria et Sampaoli ont donné quelques indices…

Les Olympiens fêtent leur qualification en C1 contre Strasbourg
Les Olympiens fêtent leur qualification en C1 contre Strasbourg ©Maxppp
La suite après cette publicité

Samedi dernier, l’Olympique de Marseille a fini en beauté une longue saison pleine d’émotions. C’est dans le temps additionnel de cette rencontre, et avec le concours du RC Lens, qui a arraché le nul contre Monaco (2-2), que les Phocéens ont atteint leur objectif initial : une deuxième place et une qualification directe en Ligue des Champions.

Une fois cette chose dite et que les festivités sont terminées, il est déjà temps de basculer dans la saison prochaine. Aller en Ligue des Champions, oui, mais pourquoi faire ? Jorge Sampaoli s’était déjà posé la question en conférence de presse d’avant match contre Strasbourg : « la vraie question est de savoir pourquoi on veut être en Ligue des Champions la saison prochaine ? Pour l'argent ou pour être compétitif ? On doit être clair et sincère avec ça, on doit savoir pourquoi on veut cet objectif, c’est important pour tout le monde de le savoir. Est-ce qu’on veut appartenir à cette compétition ? A l’OM d’être sincère car ensuite le projet se décidera en fonction de cette réponse sincère. Si on veut jouer la Ligue des Champions pour passer inaperçue, je pense que ce n’est pas très utile. Si on veut le faire pour être compétitif, alors il faut construire un effectif en conséquence. Des critiques il y en aura toujours mais ce n'est pas ça qui m’importe, ce qui est important est de savoir ce qu’on vise en ambitionnant cette compétition. C’est ce que les gros clubs font d’ailleurs à ce niveau. Il faut être clair, il faut se montrer tel qu’on est ».

Longoria et McCourt sur la même longueur d’ondes que Sampaoli

Vraie question posée par le technicien argentin, qui n’a pas pour habitude de faire de la figuration. Quand on connaît les deux dernières campagnes de l’OM en C1, la question est d’autant plus légitime. Le premier à répondre à cela a été celui qui détient les cordons de la bourse, Franck MCCourt, heureux comme un gamin, samedi soir dernier sur la pelouse de l’Orange Vélodrome.

« Je n'ai pas de mots pour décrire un moment aussi magique que ça. Je ressens beaucoup d'émotion. Ça a été un long chemin. Les garçons ont bossé si dur. Pablo Longoria est parti d'une nouvelle page cette saison et ce qu'il a fait mérite le respect. Je suis heureux et fier. On est aussi très heureux pour nos supporters parce que Marseille le mérite et c'est très important. C'est une fin de saison, magique. Maintenant, nous allons continuer de bâtir une équipe pour la Ligue des champions », a expliqué l’homme d’affaires bostonien.

L’Américain, comme vous l’avez probablement remarqué, a cité son dirigeant, Pablo Longoria, qui vit une popularité sans limite dans la Cité Phocéenne. Lui aussi semblait raccord, dans ce qu’il a dit à RMC, avec son entraîneur : «  c'est très important d'avoir de la compétitivité en Ligue des Champions. C'est l'un de nos objectifs. On connaît la difficulté historique des clubs français qualifiés en C1 à enchaîner les compétitions, entre le championnat, la Ligue des champions… Le niveau d’exigence de la Ligue des champions, pas seulement physique mais surtout mental, est très important ».

Exister puis progresser

Avec le ton de ces trois hommes forts, on sait à peu près ce que compte faire l’OM en C1 l’année prochaine : exister. Pour commencer, il devra faire un mercato cohérent et apporter peut-être un peu plus d’expérience dans un groupe très jeune. Il faudra aussi être malin pour conserver William Saliba et surtout remplacer Boubacar Kamara, le taulier parti à Aston Villa Libre. Si on lit entre les lignes, il y a aussi un autre objectif.

Au-delà de bien figurer dans cette compétition, ce qui ne signifie pas la gagner ou même passer les poules, le but de l’OM est de s’y qualifier à nouveau l’année prochaine. Ce n’est que comme cela que le club sera viable financièrement et qu’il continuera à progresser. Cette fois on fait bonne figure, l’année prochaine on participe et qui sait, l’année d’après, on essaye de passer les poules ?

Plus d'infos

Commentaires