FC Barcelone : la réponse de Ronald Koeman sur l'affaire Antoine Griezmann-Lionel Messi

Le coach du Barça Ronald Koeman n'a pas pu échapper aux questions sur l'affaire Antoine Griezmann-Lionel Messi au cours de sa conférence de presse du jour.

Lionel Messi et Antoine Griezmann à l'échauffement avant le match face à Getafe
Lionel Messi et Antoine Griezmann à l'échauffement avant le match face à Getafe ©Maxppp
La suite après cette publicité

«J'en ai marre d'être toujours le problème de tout dans le club». Au sortir de l'avion qui le ramenait d'Argentine, Lionel Messi n'a pas caché son agacement lorsqu'on lui a demandé son ressenti sur les déclarations de l'oncle d'Antoine Griezmann à son sujet lors d'un documentaire diffusé sur M6. Depuis, la polémique enfle en Catalogne et à Barcelone.

Le technicien de l'écurie blaugrana Ronald Koeman n'a évidemment pas pu échapper aux questions sur cette affaire ce vendredi en conférence de presse. Le Néerlandais n'a répondu directement qu'une seule fois, et ce, malgré les relances. «En premier lieu, je peux comprendre que Leo soit énervé. Il faut beaucoup plus respecter des gens comme Messi, après tout ce qu'il a fait», a-t-il d'abord expliqué avant d'insister. «Je dois défendre Leo, parce qu’après un voyage de 15 heures, à sa place, moi aussi j’aurais été énervé de devoir répondre à ce genre de questions».

Koeman n'est inquiet ni pour Messi ni pour Grizi

Le technicien a ensuite poursuivi. «Demander ce genre de choses, sur les propos de l'oncle d'un partenaire, à la sortie de l’aéroport, c’est un manque de respect pour moi et une volonté inutile de vouloir créer la polémique. En second lieu, moi, je n’ai pas vu de problèmes entre les deux, ni à l’entraînement, ni en matches ou dans le vestiaire. Ils commencent à bien jouer ensemble», a-t-il indiqué, qualifiant de «conneries» la sortie de l'ancien conseiller du Français Eric Olhats et n'en disant pas plus sur le spleen de la Pulga. «Il ne faut pas être nerveux au sujet de son avenir. Il lui reste un an de contrat. Pour moi, il doit continuer ici», a-t-il lâché, pas franchement inquiet.

Le Batave ne s'en fait pas non plus du traitement réservé au champion du monde 2018 par certains supporters barcelonais à son retour à l'entraînement. «Je ne suis pas préoccupé, car je vois Antoine content, travaillant très bien et s’améliorant comme les autres joueurs», a-t-il conclu. Pas sûr que les réponses de Koeman suffise à calmer la presse espagnole dans cette histoire. La suite au prochain épisode.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires