L'AS Saint-Etienne songe à Cyle Larin pour son attaque !

Alors que la piste Mostafa Mohamed est tombée à l'eau, l'ASSE se doit de trouver un plan B. Et les Verts, qui multiplient les pistes, songent à Cyle Larin, le redoutable attaquant canadien du Besiktas.

Cyle Larin (à droite) à la lutte avec Mauricio Lemos de Fenerbahce en Super Lig
Cyle Larin (à droite) à la lutte avec Mauricio Lemos de Fenerbahce en Super Lig ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pendant longtemps, Mostafa Mohamed a fait office de priorité offensive hivernale pour l'AS Saint-Etienne. Il faut dire que le club du Forez peine à se trouver un buteur digne de ce nom depuis plusieurs saisons. Denis Bouanga, qui a marqué 10 buts l'an passé avec les Verts, n'a plus la réussite qui l'accompagnait il y a de cela encore quelques mois. Résultat, l'ASSE, seulement 16e au classement du championnat, dispose de l'une des pires attaques de Ligue 1 avec 20 buts marqués en 21 matches. Et il n'y a guère que Nîmes et Dijon qui ont fait pire dans cet exercice.

L'attaquant égyptien était donc l'homme qui devait relancer l'attaque stéphanoise. Oui mais voilà, le Galatasaray est passé par là et a réussi à arracher les services du buteur du Zamalek. L'ASSE et sa cellule de recrutement font désormais le forcing pour trouver un plan B digne de ce nom à 4 jours de la fin du mercato hivernal. Selon nos informations, les Verts lorgnent en Turquie et plus précisément du côté du Besiktas.

Cyle Larin plan B de l'ASSE pour son attaque

L'attaquant du club stambouliote Cyle Larin plaît beaucoup à Saint-Etienne. Cet attaquant international canadien (31 sélections - 8 buts) de 25 ans réalise une saison tonitruante avec le Besiktas avec 12 buts et 3 passes décisives en 19 matches de Super Lig turque. Une révélation inattendue pour un joueur qui a pas mal galéré à son arrivée en Turquie en 2017 et qui a effectué un an en prêt à Zulte Waregem mitigé (7 buts en 29 matches de Jupiler League).

Mais cette année est la bonne pour ce droitier capable d'évoluer sur tous les fronts de l'attaque. Bon de la tête, et précis devant le but, il a enfilé les buts comme les perles s'offrant notamment un quadruplé le 6 janvier dernier face à Rizespor. Le club turc n'est pas forcément vendeur, mais doit faire de la place pour Cenk Tosun, son ancien attaquant qui fait banquette actuellement à Everton et qui est très proche d'un retour sur les rives du Bosphore. Une chance peut-être pour l'ASSE qui pourrait passer rapidement à l'offensive en cas d'ouverture.

Plus d'infos

Commentaires