Euro 2020 : ce qu’il faut savoir de l’Allemagne

Après une Coupe du Monde 2018 catastrophique et alors que Joachim Löw disputera son dernier tournoi en tant que sélectionneur, la Mannschaft aura à coeur de se racheter cet été et de prouver qu’elle reste une nation importante du football mondiale.

Thomas Müller avec Joachim Löw
Thomas Müller avec Joachim Löw ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le parcours, une simple formalité

La qualification pour l’Euro a été une simple formalité pour l’Allemagne qui a enregistré 7 victoires en 8 journées, avec une défaite surprise face au Pays-Bas à Hambourg (2-4). Une première place du Groupe C acquise largement donc, face aux Oranjes, l’Irlande du Nord, la Biélorussie ou encore l’Estonie. Sans avoir montré une solidité défensive rassurante ou une attaque de feu, l’Allemagne a été efficace durant cette phase de qualification, contrairement à la Ligue des Nations courant 2020 où elle a clairement montré de grosses faiblesses en remportant deux matchs sur 6, avec trois matchs nuls et une lourde défaite face à l’Espagne qui restera dans les mémoires (6-0 le 17 novembre 2020).

Le onze type

<iframe frameborder="0" width="604" height="340" data-src="https://www.dailymotion.com/embed/video/x81daof?autoplay=1" allowfullscreen="" allow=« autoplay">

Le 3-5-2, le coup de poker signé Löw

En quête d’un renouveau, Joachim Löw a opté ces derniers mois pour un 3-5-2 plutôt surprenant. Au poste de gardien de but, le dernier rempart ne pouvait être que Manuel Neuer. Indétronable avec le Bayern, surement le meilleur gardien du monde sur les dernières saisons. Que dire de plus. Il devrait être épaulé par une charnière modulable à 3 composée de Ginter, Hummels et Rüdiger. Le second est, à l’image de Thomas Müller, de retour en sélection après un passage à vide, tandis que le troisième est absolument bluffant et s’est métamorphosé depuis l’arrivée de Thomas Tuchel sur le banc de Chelsea. Dans ce dispositif, les latéraux sont évidemment au centre de l’attention. Si Robin Gosens est absolument indéboulonnable avec l’Atalanta depuis plusieurs saisons, il n’a découvert que récemment la Mannschaft (septembre 2020). Son pendant côté droit, Lukas Klostermann n’est pas indiscutable du côté de Leipzig mais il s’impose avec l’équipe nationale qui manque clairement de talents sur le côté droit. Au milieu, le trio Kroos Kimmich et Gündogan est indiscutable au regard de leurs saisons respectives. Devant, la principale menace offensive est nommée Thomas Müller est devra encadrer les autres attaquants, Leroy Sané, Timo Werner, Kai Havertz ou encore Serge Gnabry notamment.

La dernière pour Joachim Löw

Sélectionneur de la Mannschaft depuis 2006, Joachim Löw, assistant de Jürgen Klinsmann à l’époque, avait alors repris le flambeau de ce dernier à l’issue de la Coupe du Monde en Allemagne. Depuis, l’ancien entraîneur de Fenerbahce, de Stuttgart ou encore de l’Austria Vienne a étoffé son armoire à trophées et a relancé, et maintenu, la sélection tout en haut. Finaliste de l’Euro 2008, Troisième à la Coupe du Monde en 2010, Demi-finaliste à l’Euro 2012, Vainqueur de la Coupe du Monde 2014 et une nouvelle fois demi-finaliste de l’Euro en 2016. Un trophée et de beaux parcours bien qu’il y ait quelques ombres au tableau avec notamment cette élimination en phase de poules de la dernière édition de la Coupe du Monde en 2018 dans un groupe relativement abordable (Mexique, Suède, Corée du Sud). C’est cette dernière fausse note qui vient ternir le bilan de Löw à la tête de la sélection et qui pourrait donner un goût de revanche à ses hommes pour cet été, pour sa dernière alors que son départ de la Mannschaft est confirmé depuis plusieurs semaines. Avant l’arrivée d’Hansi Flick à sa place, Löw aura envie de partir sur une bonne note.

Thomas Müller le revanchard en super forme

Bien que la liste concoctée par Joachim Löw soit remplie de joueurs de classe internationale, Thomas Müller semble être LE joueur à suivre cet été du côté de la Mannschaft. Pour quelles raisons ? Tout d’abord parce que le milieu offensif du Bayern Munich est en feu cette saison. 15 buts et 24 passes décisives toutes compétitions confondues, dont 21 rien qu’en Bundesliga, faisans de lui le meilleur passeur du championnat allemand. À 31 ans, le joueur formé au sein du club bavarois est dans la forme de sa vie et en sélection, il revient de loin. À l’image d’un Mats Hummels, il n’a que récemment été appelé par Löw, alors qu’il faisait partie des exclus après le fiasco de la Coupe du Monde 2018. À l’instar de son sélectionneur, Thomas Müller aura à coeur de bien faire et de redorer le blason de l’Allemagne, salie il y a 3 ans en Russie.

La liste des 26 de l'Allemagne pour l’Euro

Gardiens : Manuel Neuer, Kevin Trapp, Bernd Leno

Défenseurs : Robin Gosens, Mathias Ginter, Lukas Klostermann, Niklas Sûle, Antonio Rûdiger, Mats Hummels, Robin Koch, Christian Günter, Marcel Halstenberg

Milieux : Florian Neuhaus, Joshua Kimmich, Leon Goretzka, Jonas Hofmann, Ilkay Gündogan, Jamal Musiala, Toni Kroos, Emre Can

Attaquants : Timo Werner, Kai Havertz, Leroy Sané, Serge Gnabry, Thomas Müller, Kevin Volland

Plus d'infos

Commentaires