Géorgie : Giorgi Mamardashvili, la révélation de l’Euro 2024 qui va animer le mercato

Par Aurélien Macedo
3 min.
Giorgi Mamardashvili @Maxppp

Héroïque depuis le début de l’Euro 2024, le gardien de la Géorgie et de Valence Giorgi Mamardashvili ne cesse d’impressionner. Déjà affirmé comme un des meilleurs portiers de Liga avec les Murciélagos, il risque fort d’animer le mercato avec cette compétition canon.

Petit poucet de l’Euro 2024, la Géorgie brille malgré tout sur ce début de compétition. Battues par la Turquie sans démériter (3-1), les ouailles de Willy Sagnol ont arraché un point face à la Tchéquie (1-1). Deux rencontres où le gardien géorgien Giorgi Mamardashvili a laissé éclater tout son talent. C’est simple, sur le début de compétition, il a réalisé 15 arrêts, dont 4 contre la Turquie et 11 contre la Tchéquie. Le portier de 23 ans se montre à hauteur de l’événement et confirme son excellente saison avec Valence qui a été la septième défense de Liga. Réalisant 13 clean-sheets, le natif de Tbilissi sort de deux saisons pleines comme titulaire indiscutable, qui en font l’un des meilleurs gardiens du championnat espagnol.

La suite après cette publicité

«Je suis très satisfait et heureux parce que nous sommes ici et que nous avons pris notre premier point. C’est un moment historique. Bien sûr, nous aurions pu gagner au dernier moment, je suis un peu déçu, mais c’est le football, tout peut arriver. Trois points auraient très importants, mais un point fera l’affaire parce que nous continuons notre combat pour la prochaine étape et nous aurons un match très difficile contre le Portugal parce que c’est l’une des équipes favorites de l’Euro. Mais nous jouerons notre jeu là-bas, nous ferons de notre mieux et nous verrons», expliquait-il après la rencontre contre les Tchèques. Rivé sur l’Euro 2024, Giorgi Mamardashvili devra aussi se pencher sur le mercato après la compétition…

À lire Real Madrid : Lucas Vázquez a prolongé

Il a failli rejoindre le Bayern Munich

Sous contrat jusqu’en juin 2027, le portier d’1m97 est candidat à un départ cet été. «Mon avenir sera décidé très bientôt, maintenant, je n’ai plus le temps de penser à autre chose qu’au tournoi important qui m’attend avec mon équipe nationale. Bien sûr, Valence est ma maison, ils m’ont donné une carrière de footballeur», avait-il déclaré à Geo Team avant l’Euro 2024. Il avait aussi fait part d’un intérêt du Bayern Munich l’année dernière : «mon agent s’est rendu en ville avec mon père pour me trouver un appartement. Mais à ma connaissance, ils ont finalement refusé de payer 35 millions d’euros pour moi.» Des propos qui ont fait halluciner l’ancienne gloire des Bavarois Lothar Matthäus qui est consultant pour Sky Sports Germany : «je ne comprends pas pourquoi ils ne l’ont pas acheté, les bons joueurs qui vous font gagner des titres coûtent plus de 35 millions d’euros. Nous avons vu aujourd’hui qu’il pouvait devenir un digne successeur de Manuel Neuer.»

La suite après cette publicité

Des propos élogieux et qui ne manqueront pas de revenir sur les prochaines semaines. Outre les Bavarois, Chelsea, l’Inter Milan, Tottenham ou même l’Atlético de Madrid ont été évoqués depuis un bon moment. Néanmoins, Newcastle semblait tenir la corde sur les dernières semaines. Avec la longue blessure de Nick Pope qui l’a handicapé cette saison, la formation coachée par Eddie Howe veut un joueur capable de concurrencer ou remplacer le gardien anglais. Néanmoins, les Magpies seraient finalement en train d’opter pour James Trafford, le gardien de Burnley, une piste moins coûteuse. Pour autant, l’Euro 2024 offre une nouvelle vitrine à Giorgi Mamardashvili et nul doute que l’après-compétition s’annonce mouvementée pour lui compte tenu de ses prestations. De son côté, Valence a déjà pris les devants en s’offrant le portier du Rayo Vallecano Stole Dimitrievski. Un portier solide de Liga qui est capable d’assurer l’après-Giorgi Mamardashvili.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité