L'Argentine crie au scandale suite à l'absence de Lionel Messi parmi les nommés au Ballon d'or 2022

Grand absent avec Neymar de la liste de 30 joueurs pouvant obtenir le Ballon d'or, le dernier lauréat Lionel Messi laisse un grand vide. En Argentine, son absence a du mal à passer.

Lionel Messi sous les couleurs de l'Argentine
Lionel Messi sous les couleurs de l'Argentine ©Maxppp
La suite après cette publicité

Faisant partie des grands absents du Ballon d'Or 2021/2022 au même titre que Neymar, Toni Kroos ou encore Theo Hernandez, Lionel Messi n'avait pas connu cette sensation depuis 2005. Certes, sa saison n'a pas été exceptionnelle avec notamment 6 petits buts en Ligue 1 et une importance relative dans les performances du Paris Saint-Germain. Pour autant, sa régularité et sa récurrence dans les nommés du Ballon d'or font de son absence un évènement.

Alors que la presse européenne a été assez surprise de cette décision, cela ne passe clairement pas en Argentine. Chroniqueur dans la presse argentine pour TyC Sports, Gastón Recondo a notamment dégainé : «on ne sait pas s'il faut être agacé, en colère, rire, se moquer. Nous devons respecter les opinions de chacun, mais la question est de savoir si nous devons accepter docilement le manque de respect.»

Le karma a été évoqué

L'Argentin a poursuivi avec des mots acérés en évoquant une insulte envers le football tout en soulignant que Cristiano Ronaldo est bien présent dans la liste des prétendants au Ballon d'or : «ils n'ont pas offensé Messi, ils ont insulté le football. Pour les Français, il y a 30 joueurs qui étaient meilleurs que Messi. Trente. 30. Pas 3, pas 5, pas 10. T R E N T E. Cristiano Ronaldo a, lui, eu droit au "respect".»

Visiblement proche de baver de rage, Gastón Recondo a invoqué le karma en évoquant une victoire argentine à la Coupe du monde : «il ne serait pas étonnant que, le 18 décembre (jour de la finale du Mondial 2022, ndlr), ils se regardent dans la salle de presse et se demandent comment l'homme qui porte le numéro 10 sur le dos en bleu et blanc ne figure pas parmi leurs 30 nommés. Ils ne savent pas ce que c'est de provoquer un Argentin.» Sachant que le Ballon d'Or 2022 sera donné le 17 octobre et ne prendra pas en compte la Coupe du monde 2022, on remarque que Gastón Recondo tient plus de l'amoureux impulsif qu'autre chose.

Le reste de la presse argentine est plus mesuré

Le reste de la presse argentine est un peu plus mesuré. Le quotidien Olé comprend que Lionel Messi ne puisse pas gagner le trophée cette saison, mais se montre surpris de son absence parmi les nommés : «on savait que Lionel Messi, pour n'avoir remporté que la Ligue 1 avec le PSG, n'allait pas être candidat pour remporter le Ballon d'Or, que l'Argentin a obtenu sept fois, un record. Mais il est surprenant que la Pulga ne figure même pas parmi les 30 nommés.»

De son côté, La Nacion fait état d'une bombe historique. «C'est la première fois que La Pulga n'est pas sur la liste depuis 2005, l'année où il a marqué son premier but professionnel à Barcelone. Il rejoint d'autres omissions de haut niveau comme Neymar, son partenaire du PSG et Lautaro Martínez qui vient de marquer 21 buts avec l'Inter en Serie A» a notamment rappelé le média argentin. Cette absence du Ballon d'or peut vite être oubliée pour Lionel Messi. Intéressant sur les derniers matches et avec la Coupe du monde 2022 en ligne de mire, la Pulga peut nourrir de grandes ambitions et faire de cette absence un petit accident.

Plus d'infos

Commentaires