Manchester United, Equipe de France : la grosse panne d'Anthony Martial

Muet hier soir face au Paris Saint-Germain, le Français a raté une énorme occasion qui aurait pu faire basculer le match en faveur des Red Devils. Un manque d'efficacité qui lui vaut les critiques anglaises.

Anthony Martial lors du match entre MU et le PSG
Anthony Martial lors du match entre MU et le PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Battu par le Paris Saint-Germain à Old Trafford (1-3), Manchester United a manqué l’occasion d’enterrer le club de la capitale et de valider son ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Au lieu de ça, les Red Devils sont désormais devancés par les Rouge-et-Bleu (au goal-average particulier) et devront disputer une finale sur le terrain du RB Leipzig dans une semaine. Forcément, après une telle défaite, les observateurs cherchent les coupables.

Si le Brésilien Fred a rapidement été pointé du doigt, le Français Anthony Martial n’a pas échappé aux critiques non plus. Il faut dire qu’en ratant un but tout fait juste après le coup d’envoi de la deuxième période (49e), l’ancien Monégasque a raté une occasion en or de changer le cours du match, car à ce moment, Paris se trouvait dans un temps faible. Un raté XXL qui n’arrange rien pour le numéro 0 mancunien.

Martial en manque de réussite

« Manchester United a payé pour ses occasions manquées. L’occasion de Martial en fait partie, n’importe quel ballon cadré c’était but (sur l’action manquée). Martial le sait, il n’a pas besoin de le dire. il aurait dû marquer », a indiqué l’ancienne gloire des Red Devils Paul Scholes à BT Sport. Certes, son repositionnement sur un côté au profit d’Edinson Cavani ne joue pas en sa faveur, mais hormis ses deux buts inscrits contre Leipzig et Istanbul Basaksehir, Martial ne trouve plus le chemin des filets depuis le début de la saison. Muet en Premier League alors qu’il sortait d’une saison à 17 buts, le natif de Massy est dans le dur (sans oublier ses nombreux ratés avec la France face au Portugal).

Et si certains entraîneurs l’auraient piqué, Ole Gunnar Solskjaer n’est pas de ceux-là. « Je pensais qu’ils (Martial, Rashford et Cavani) représenteraient une menace pour le PSG. C’était positif, mais des occasions ratées ça arrive. Je pense que nous avons bien joué et je ne blâme personne. Je ne viens pas ici pour m’asseoir et blâmer quelqu’un. Nous savons que nous aurions pu faire mieux, ça s’est joué à un rien. Il n’y a pas la culture du blâme dans cette équipe.» Reste que cela ne devrait enlever la frustration présente chez un joueur en manque de but.

Plus d'infos

Commentaires