La Ligue des Champions, sa saison, son avenir à Monaco : Wissam Ben Yedder dit tout

Présent en conférence de presse, Wissam Ben Yedder a évoqué l'actualité de l'AS Monaco, son insolente réussite en Ligue 1 et son avenir.

Wissam Ben Yedder après avoir signé un doublé
Wissam Ben Yedder après avoir signé un doublé ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'AS Monaco a choisi d'envoyer Wissam Ben Yedder (30 ans) en conférence de presse ce vendredi quelques jours après la défaite face à l'Olympique Lyonnais (2-3, 35e journée de Ligue 1) et à quelques heures du déplacement sur la pelouse du Stade de Reims (36e journée). Et l'attaquant, 19 buts au compteur en L1 cette saison, a d'abord tenu à appeler au calme, diffusant un message très clair : l'ASM a son destin entre ses mains. «Il n'y a pas de calcul à faire, si on gagne nos trois matches, on est sûr de rester troisième», a-t-il lâché avant de marteler.

«J’ai l’impression que cette défaite a changé beaucoup de choses, vous avez le droit de vous exprimer, moi, je suis focalisé sur l’équipe, on se sent bien, mieux. On a perdu, c’est vrai. Le calcul est simple, encore une fois. On est sur le podium. Si on gagne tous nos matches, on y restera. (...) On n'a pris aucun coup sur la tête, on a perdu un match, c’est vrai, on n’a jamais eu de pression, on ne va pas en avoir maintenant. On prend match après match, on verra en fin de saison», a-t-il ajouté.

Un avenir indécis

Pleinement concentré sur l'objectif podium, l'international tricolore (12 sélections, 2 buts) a également évoqué ses statistiques personnelles, lui qui a atteint contre l'OL la barre des 100 buts en carrière en championnat de France (en 216 matches). «Je suis très content d’avoir atteint les 100 buts en L1, j’avais ce rêve-là. Les 100 buts, c’est bien. Mais je n’ai pas de limite, je continuerai à marquer. Je suis fier oui, ça fait énormément plaisir», a-t-il lancé avant de poursuivre. «Je veux continuer. Il y a toujours de nouveaux challenges, de nouveaux défis. J’essaierai d’être toujours en forme dans le collectif, les buts suivront», a-t-il indiqué.

Et à la question de savoir s'il rêve de jouer la Ligue des Champions avec le club princier la saison prochaine, le natif de Sarcelles, sous contrat jusqu'en juin 2024, s'est montré pour le moins évasif. «Aujourd’hui, c’est trop loin tout ça. On est tous ensemble, on essaie de réaliser une très très bonne saison, on a un match important contre Reims. On verra où on sera situé à la fin de la saison. Je me sens très très bien ici à l’AS Monaco. Le futur, je ne peux pas trop vous répondre, je n’en sais pas grand-chose. Ce qui compte, c’est le match contre Reims», a-t-il conclu. Mystère et suspense donc.

Plus d'infos

Commentaires