Le Real Madrid ouvre la porte du départ à Casemiro

Considéré comme indéboulonnable de la Casa Blanca, le Brésilien, pisté par MU, pourrait finalement plier bagage. Les Merengues seraient disposés à le laisser partir, pour services rendus.

Casemiro en action avec le Real Madrid
Casemiro en action avec le Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

On pensait que cette rumeur n’aurait aucune chance de se transformer en réalité. Et pourtant. Casemiro pourrait bel et bien quitter le club qui a fait de lui une référence mondiale au milieu de terrain, le Real Madrid. Tout a commencé avec Manchester United qui, pressé par le temps, s’est rabattu sur le Brésilien après l’échec de la piste menant au Bianconero Adrien Rabiot.

Le pari des Red Devils semblait quand même assez fou. Titulaire affirmé et membre du trio magique Modric-Kroos-Casemiro, le Brésilien paraissait intouchable. Sous contrat jusqu’en 2025, l’international auriverde (63 sélections, 5 buts) ne semblait également pas avoir d’intérêt à quitter une formation championne d’Europe en titre pour rejoindre un club en crise permanente depuis plusieurs années. Mais il faut croire que l’ancien pensionnaire de São Paulo est prêt à céder aux sirènes anglaises.

Casemiro, comme Varane ?

Hier, la presse espagnole affirmait que le numéro 14 madrilène pensait sérieusement à plier bagage. Depuis, il y a eu du mouvement. Relevo révèle que Casemiro s’est entretenu hier avec son président, Florentino Pérez. Une réunion qui pourrait être un tournant. Le patron de la Casa Blanca a fait savoir que le Real Madrid n’était pas obligé financièrement de négocier une vente pour en flouer ses caisses. Cependant, à l’instar de ce qu’il a fait avec Raphaël Varane l’an dernier, Pérez a indiqué à son joueur qu’il avait gagné le droit de choisir son futur. Une façon très élégante de le remercier pour les services rendus.

Tout pourrait donc s’accélérer puisque le média précise que Casemiro est disposé à accepter l’offre de MU, mais veut quitter le Real en bons termes. Ça tombe bien, car un terrain d’entente est facilement trouvable entre les deux clubs. Les Red Devils veulent payer 60 M€, Madrid en veut 80 M€, mais est prêt à donner son feu vert à partir de 70 M€. Une somme confortable qui pourrait même permettre aux Merengues de s’offrir une dernière recrue, même s’ils ont déjà blindé leur entrejeu pour les années à venir avec Eduardo Camavinga, Aurélien Tchouaméni et Federico Valverde.

Plus d'infos

Commentaires