Le Bayern Munich fait sauter la banque pour Bernardo Silva, la proposition folle de l’Arabie saoudite pour Raphinha

Par Alexandre Guengant
2 min.
RDP du 24.06.24 @Maxppp

Le Bayern veut attirer Bernardo Silva, Al-Hilal tente de séduire l’ailier du Barça et Luis Campos pourrait rejoindre l’AS Monaco, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

Le mercato XXL du Bayern

Le Bayern Munich est en train de se lâcher. Le club bavarois est tombé d’accord avec l’ailier de Crystal Palace selon Bild. Le Bayern va activer la clause libératoire du joueur d’environ 60M€. Une énorme recrue, qui pourrait en appeler une autre. En effet, le Bayern souhaite faire sauter la banque et lever la clause de Bernardo Silva qui s’élève à peu près à 59 M€ à en croire les informations du Daily Star. Alors que le Portugais est encore engagé pour 2 ans avec City, son profil plaît beaucoup à Vincent Kompany, qui a évolué à ses côtés il y a quelques années à Manchester City. Un défi qui pourrait aussi plaire au Lusitanien.

La suite après cette publicité

L’Arabie saoudite a proposé 90 M€ pour Raphinha

Mundo Deportivo nous apprend que l’Arabie saoudite ne lâche pas l’affaire concernant Raphinha. Bien que le joueur du Barça ne souhaite pas partir, le club saoudien insiste. Selon les informations du quotidien ibérique, Jorge Jesus, l’entraîneur d’Al-Hilal, a contacté l’entourage du joueur pour bien faire comprendre que cette offre est impossible à refuser. Le Barça a rejeté une offre de 80 M€. Une autre de 90 M€ est prévue. Barcelone espère au moins 100 M€ pour réfléchir à laisser partir son ailier brésilien.

À lire FC Barcelone : Ansu Fati est en train de choquer tout le monde !

Luis Campos pourrait trahir le PSG

L’Équipe nous apprend que l’Arabie saoudite veut l’actuel directeur sportif du PSG, Luis Campos. Alors que l’AS Monaco est en vente, l’Arabie saoudite pourrait racheter le club et a formulé une offre. Les acheteurs du Golfe ont pour projet de mettre Luis Campos à la présidence de l’AS Monaco si l’offre aboutit. La perspective d’avoir la main sur un projet sportif de A à Z pourrait plaire à Campos alors que les prises de décisions et les relations avec sa direction ne sont pas forcément toujours aisées à Paris. Voir Luis Campos s’en aller de la Capitale pour s’allier à l’ennemi historique du Qatar promet de prochaines heures compliquées pour le Portugais dans les bureaux de Nasser Al-Khelaïfi.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité