José Anigo évoque la personnalité de Benjamin Mendy

Benjamin Mendy sous les couleurs de Manchester City
Benjamin Mendy sous les couleurs de Manchester City ©Maxppp
La suite après cette publicité

Dans des propos récoltés par L'Equipe, José Anigo, ancien directeur sportif et entraîneur de l'OM, est revenu sur l'arrivée de Benjamin Mendy sur le Vieux Port, en présence d'autres jeunes joueurs : « Benji est arrivé à Marseille avec une bande de jeunes joueurs prometteurs, les Florian Thauvin, Giannelli Imbula, Mario Lemina dans le cadre du fameux "projet Dortmund" de Vincent Labrune. » Le champion du monde 2018, aujourd'hui en prison pour de multiples accusations de viols (son procès n'a pas encore eu lieu), n'avait pas l'éthique d'un footballeur professionnel : «tout de suite, j'ai vu un garçon très attachant et très vite aussi, j'ai compris que rien n'était très sérieux à ses yeux. Pour lui, la vie est un jeu.»

Cependant, dans un monde du football où les enjeux sont énormes, ce genre de comportement ne pouvait pas passer inaperçu : « chez les joueurs de foot pro, il y a des codes et il ne les avait pas. Un jour sur deux, il arrivait en retard à l'entraînement. Une ou deux fois, on a même envoyé quelqu'un du club le sortir du lit chez lui. On a commencé par des petites amendes et c'est monté crescendo. Parfois jusqu'à 15 000 ou 16 000 € par mois. C'était du lourd. Mais il n'a jamais compris. C'était impossible pour lui de mettre un réveil à l'heure. » Ses amendes ont au moins eu un impact positif : « avec Steve Mandanda, les joueurs avaient décidé que ces amendes seraient reversées à des œuvres caritatives en fin de saison. Il a bien contribué à les aider. » Il conclut en comparant Mendy à un ancien Marseillais : « il est tellement naturel ce mec-là, c'est dur de lui en vouloir. Il y a chez lui certains côtés qui me rappellent la personnalité de Franck Ribéry. Ce sont des grands joueurs mis à part. Malgré la notoriété, ils ont gardé un côté très simple, naturel presque enfantin. »

Plus d'infos

Commentaires