PSG : Nasser Al-Khelaïfi remet un énorme coup de pression sur la mairie de Paris

Par Maxime Barbaud
3 min.
PSG : Nasser Al-Khelaïfi remet un énorme coup de pression sur la mairie de Paris @Maxppp

Le président du PSG en remet une couche sur un départ possible du Parc des Princes. Selon lui, le stade ne vaudrait plus grand chose avec un départ du club pour aller jouer ailleurs.

La suite après cette publicité

Le PSG et la mairie de Paris sont en plein bras de fer depuis quelques semaines. Cela fait un moment que le club souhaite racheter le Parc des Princes, qui appartient à la ville de Paris mais les négociations patinent. Nasser Al-Khelaïfi profite de la Coupe du Monde au Qatar pour livrer interview sur interview et accentuer la pression sur Anne Hidalgo et son équipe. Le président du club s'est déjà exprimé dans les colonnes de Marca, puis du Parisien et cette fois, c'est dans L'Equipe qu'il en remet une couche.

Il faut dire qu'entre temps, le premier adjoint à la mairie de Paris, Emmanuel Grégoire, a pris la parole, regrettant que les propriétaires du PSG soumettent une offre dérisoire. «La vente, on ne l’a pas exclue catégoriquement. Mais c’est au juste prix oui. Le PSG en propose 40 millions d’euros. C’est moins cher que Paredes. Franchement ? ! Vous pensez vraiment que le Parc vaut moins que Leandro Paredes acheté 50 millions d’euros ? Ce n’est pas sérieux. Il y a une forme de pression qui n’est pas responsable.»

À lire Le PSG rattrapé par ses angoisses !

NAK : «La valeur du stade sans le PSG ? Ce n'est rien»

Forcément du côté de NAK, cette dernière déclaration passe mal. «Lui, il parle trop. En face de nous, il nous dit quelque chose et dans le journal sa version est différente. Ça, je ne peux pas l'accepter. S'il y a un problème, on se parle en face. Pas dans le journal. Si j'ai un message, je le fais en direct», assume le dirigeant, avant de brandir la menace d'un départ du Parc. «S'ils ne veulent pas accepter notre offre, on part. On ne menace pas. On se serre la main, on remercie la mairie et on se dit au revoir.»

La suite après cette publicité

D'après lui, QSI a déjà investi 80 M€ dans la modernisation de l'enceinte et sans la présence du club de foot, la valeur du stade chuterait d'un seul coup. «J'ai une question. Quelle est la valeur du stade sans le PSG ? Ce n'est rien. La mairie doit aussi se demander ce que le club rapporte à la Ville de Paris. S'ils pensent que l'on va investir 500 M€, on va simplement aller construire un nouveau stade.» Un scénario non sans fondement mais qui ne plairait pas non plus aux supporters, amoureux du stade historique du PSG.

La suite après cette publicité

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité