Super League : le Premier ministre italien sort du silence

La Super League déchaîne les passions
La Super League déchaîne les passions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Face à la création de la Super League, une ligue fermée réunissant de nombreux cadors du football européen, nombreuses sont les réactions des différentes fédérations, ligues ou encore équipes s'opposant à un tel projet. Le séisme est d'une telle ampleur qu'il oblige même les gouvernements à prendre position. Après la réaction de l'Elysée ou encore celle de Boris Johnson, le Premier ministre britannique, c'est au tour de Mario Draghi, le chef du gouvernement italien, de rompre le silence.

«Le gouvernement suit attentivement le débat autour du projet de Super League dans le football et soutient fermement les positions des autorités italiennes et européennes du football pour préserver les compétitions nationales, les valeurs de mérite et la fonction sociale du sport», a ainsi commenté le Premier ministre italien par le biais du compte Twitter de la présidence du Conseil des ministres ce lundi.

Plus d'infos

Commentaires