Nice : Kasper Dolberg a des envies de départ

Les agents de Kasper Dolberg ont entamé des démarches pour le faire quitter l'OGC Nice cet été. Du côté du club azuréen, on ne semble pas s'opposer totalement à son départ.

Kasper Dolberg lors de Nice-Lille
Kasper Dolberg lors de Nice-Lille ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'année 2020 n'a pas été de tout repos pour Kasper Dolberg. Si sa saison avait bien commencé après un doublé face à Strasbourg (2-0) en août dernier, l'attaquant danois a ensuite connu plusieurs mésaventures. Entre sa voiture volée, sa maison cambriolée, son test positif au Covid-19, sa blessure à la cheville en octobre, à la hanche en novembre, puis aux adducteurs, et, avant d'être une deuxième fois atteint du coronavirus en décembre, l'ancien joueur de l'Ajax a vécu une année compliquée. Il aura ainsi loupé 14 rencontres toutes compétitions confondues en 2020-2021.

Son rendement s'en ressent donc inévitablement, d'autant qu'il a dû faire face à la concurrence d'Amine Gouiri, la bonne surprise de l'exercice. Le natif de Silkeborg n'a inscrit que 5 buts et délivré 2 passes décisives en 1841 minutes jouées. Même s'il a eu quelques éclairs de génie, notamment lors de la confrontation l'AS Monaco (2-1) en mars 2020, où il a réalisé un doublé qui qualifia Nice en Europa League.

Dolberg a la cote en Allemagne et en Angleterre

Toutefois, ces statistiques apparaissent insuffisantes pour un garçon acheté près de 20 M€ à l'Ajax Amsterdam il y a deux ans. Peut-être en lien avec ce constat, les représentants de Dolberg, ceux-là mêmes qui l'ont placé à Nice en août 2019, ont informé la direction niçoise de ses envies de départ.

À 23 ans, il garde une certaine cote en Angleterre et en Allemagne. Avec un salaire proche des 3 M€ bruts annuels, les candidats susceptibles de l'accueillir devraient être en mesure de répondre à ses exigences financières. Sur ce dossier, la direction azuréenne n'affiche pas un veto formel à son départ. L'opération ne sera pas simple à finaliser, car Nice va vouloir récupérer au moins ce qu'il a payé à l'Ajax, ce qui n'a rien d'évident au vu du contexte sanitaire actuel.

Plus d'infos

Commentaires