Ballon d'Or 2021 : l'énorme paradoxe du FC Barcelone

Le FC Barcelone était le grand gagnant de cette cérémonie du Ballon d'Or 2021. Et pourtant, on ne peut pas dire que le club de Liga traverse ses meilleurs moments...

Joan Laporta fait la moue
Joan Laporta fait la moue ©Maxppp
La suite après cette publicité

Si vous êtes supporter du FC Barcelone, vous avez vécu une année 2021 compliquée. Inutile de revenir sur les déboires du club catalan, qui a sombré sur le plan sportif, avec une Copa del Rey comme maigre lot de consolation. Sur le plan financier et institutionnel, ce fut aussi très dur, avec les élections et la victoire de Joan Laporta qui ont apporté un peu d'espoir, mais surtout le départ de Lionel Messi et une situation financière catastrophique. S'il y a de quoi se tourner vers l'avenir avec un peu plus d'optimisme, notamment grâce à l'arrivée de Xavi Hernandez et la présence de nombreuses pépites dans l'effectif, le Barça traverse un moment très compliqué de son histoire.

Et pourtant, si on regarde les unes du jour en Catalogne, on a l'impression que les Barcelonais sortent d'une saison où ils ont tout raflé niveau titres. « Or blaugrana », titre Mundo Deportivo, alors que l'autre gros quotidien sportif de la région, Sport, évoque un « triplé en or » pour les Catalans. Il faut dire qu'hier soir du côté de Paris, les Barcelonais ont pu célébrer le prix Kopa de Pedri, et le Ballon d'Or féminin d'Alexia Putellas. En plus de celui de Lionel Messi, que les Barcelonais n'hésitent pas à s'approprier, puisque selon eux c'est plus grâce à ses prestations en Catalogne qu'à Paris qu'il a obtenu la plus prestigieuse des récompenses individuelles. De même sur les réseaux sociaux, où beaucoup de supporters ont fêté ce septième Ballon d'Or de La Pulga comme s'il s'agissait encore d'un joueur du Barça.

Un Ballon d'Or pour le Barça, mais aussi pour la Liga

Une année catastrophique, mais des récompenses à la pelle donc, sachant qu'en plus, l'équipe féminine qui a remporté la Ligue des Champions a aussi placé Jennifer Hermoso à la deuxième place du Ballon d'Or féminin et Lieke Martens à la cinquième marche du classement. « Il n'y a pas de meilleure façon de célébrer nos 122 années d'histoires. Voir nos joueurs récupérer des prix les couronnant comme les meilleurs est une fierté », a lancé le président Joan Laporta après la cérémonie. Une petite carafe d'eau jetée sur un immense incendie, mais qui en quelque sorte conforte beaucoup de Barcelonais dans cette idée qu'ils sont toujours une place forte du football.

Il faut aussi signaler que c'est la première fois depuis 2008 et ce titre remporté par Cristiano Ronaldo, encore mancunien à l'époque, qu'un joueur n'évoluant pas en Liga est récompensé. On peut donc comprendre qu'en Espagne, beaucoup tentent de se rassurer par rapport à ça, et même si du côté de Madrid on militait pour Karim Benzema, il n'y a pas tant de polémique que ça autour du titre de l'ancien Barcelonais. L'occasion aussi pour beaucoup de fans catalans de tourner la page, alors que de l'autre côté des Pyrénées, on évoque déjà un duel entre les duos Fati-Pedri et Vinicius-Mbappé pour les prochains Ballons d'Or...

Plus d'infos

Commentaires