L’OL doit-il faire revenir Bruno Genesio ?

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Bruno Genesio bientôt de retour à l'OL ? @Maxppp

Bon dernier du championnat et plus que jamais menacé par une relégation en L2, le club rhodanien se pose des questions sur l’avenir de son entraîneur, Fabio Grosso. Et depuis hier, notamment sur les réseaux sociaux, un homme refait parler de lui dans le Rhône : Bruno Genesio. Libre depuis son départ soudain du Stade Rennais, le Français peut-il être le sauveur de son club de coeur ?

John Textor voit son Olympique Lyonnais en chute libre et tout proche de s’écraser violemment en Ligue 2. Battus hier soir à domicile par le LOSC (0-2), les Gones n’ont pas profité du revers concédé par Clermont entre Lens (0-3) pour dépasser les Auvergnats au classement. Toujours lanterne rouge du championnat, l’OL est en perdition. Pour éviter ce désastre, l’homme d’affaires américain a le mérite de s’activer dans tous les sens pour trouver la solution. Et pour le moment, l’une des tactiques choisies par le boss de l’OL est de rappeler des anciens.

La suite après cette publicité

La présence de Genesio au Groupama Stadium a fait parler

Un retour a été proposé à Juninho et Fabio Grosso a été choisi pour remplacer Laurent Blanc. Sauf que l’ancien latéral lyonnais est dépassé. Ses choix sont incompris et L’Équipe indique ce matin que son avenir risque d’être rapidement remis en question si les choses ne s’arrangent pas. Ce qui, vu l’état de forme actuel des partenaires d’Alexandre Lacazette, risque d’arriver quand on jette un oeil sur le calendrier de Lyon (Lens, OM, Toulouse, Monaco). Le scénario d’un départ prématuré de l’Italien moins de trois mois après son arrivée est en tout cas déjà dans la tête de plusieurs fans lyonnais.

À lire PSG-OL : Bradley Barcola soutenu par Malo Gusto

Hier, un événement a d’ailleurs fortement inspiré certains supporters des septuples champions de France. Libre de tout contrat après avoir choisi de quitter soudainement le Stade Rennais, Bruno Genesio était dans les tribunes du Groupama Stadium pour assister au naufrage de son club de coeur. Une présence qui, vous l’aurez deviné, a fait naître un engouement sur les réseaux sociaux. Et si Genesio revenait à l’OL, un peu plus de quatre ans après en avoir été jeté ? La question peut paraître schizophrénique chez certains fans de l’OL qui souhaitaient ardemment son départ en 2019, mais aujourd’hui, tous les amoureux des Gones se raccrochent à tout ce qui être synonyme de bouée de sauvetage. Et chez certains, Genesio, qui reste sur une 6e et une 4e place accrochées avec le SRFC en deux ans, a plus l’allure d’un Mitch Buchannon que d’un coach contesté.

La suite après cette publicité

Les supporters votent Genesio

«Je serais Lyon, je me pencherais immédiatement sur Genesio. Le retour de Genesio à Lyon, ça aurait de l’allure. Ils étaient inspirés, ceux qui insultaient Genesio ! Il était en situation d’échec ? Ça dépend où tu situes la situation d’échec. Le bilan de Genesio à Lyon me paraît tout à fait défendable. Un bon entraîneur, c’est quelqu’un à qui tu confies un groupe de joueurs et qui en tire le maximum. Genesio s’en va parce qu’il est pourri par les supporters de Lyon», a lâché le journaliste Stéphane Guy hier soir au micro de RMC Sport. Si Genesio n’est pas exempt de tout reproche lors de son passage sur le banc lyonnais (décembre 2015-mai 2019), personne ne peut lui enlever son bilan à la tête des Gones, surtout vu ce qu’il s’est passé après son départ forcé.

L'OL doit-il rappeler Bruno Genesio ?

En trois saisons et demie passées sur le banc, il a placé son OL chéri à trois reprises sur le podium, dont une fois à la deuxième place (2015-2016). Son plus mauvais résultat a été une quatrième place à l’issue de la saison 2016/2017. Un « mauvais » résultat dont se satisferaient aujourd’hui grandement les supporters rhodaniens, eux qui voient leur club de coeur sombrer vers la Ligue 2. Critiqué et pris en grippe, parfois de manière surréaliste, par certains supporters lyonnais, Genesio peut se targuer d’être le dernier coach de l’OL à avoir laissé le club cher à Jean-Michel Aulas en C1. Depuis le départ de celui que beaucoup adorent surnommer affectueusement « Pep », Lyon n’est plus remonté sur le podium (7e, 4e, 8e, 7e) et se bat aujourd’hui pour sa survie en Ligue 1. Rappeler Genesio, une bonne idée ? À l’heure où nous écrivions ces lignes, 72% des personnes ayant répondu à notre sondage avaient voté « oui »…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité