Le début de saison canon de Mama Baldé à l'ESTAC

Par Anas Bakhkhar
3 min.
Le début de saison canon de Mama Baldé à l'ESTAC @Maxppp

Pour sa deuxième saison sous le maillot de Troyes, l'attaquant bissao-guinéen Mama Baldé a réalisé un excellent début d'exercice, permettant à l'ESTAC de connaître un mois d'août moins compliqué que prévu...

La suite après cette publicité

Malgré trois défaites de rang pour son entrée en lice dans cette Ligue 1 2022/2023, l'ESTAC s'est relevé et s'est imposé lors de ses deux dernières journées de championnat contre l'Angers SCO (3-1), ce qui semble être un concurrent pour le maintien, et une victoire de prestige acquise sur la pelouse de Monaco (4-2). Le point commun de ces deux succès ? Un but de l'attaquant international bissao-guinéen Mama Baldé, qui réalise le meilleur début de saison de sa carrière professionnelle. Rajoutons à cela une réalisation à Montpellier, qui ne changeait rien à la défaite des siens face au MHSC (2-3), et une passes décisives face à l'ASM.

Car oui, le buteur de 26 ans égale non seulement le nombre de buts inscrits la saison passée avec le club aubois, mais n'avait jamais autant marqué sur ses cinq premiers matches en championnat, que ce soit en Ligue 1 ou dans le championnat portugais. Son mois d'août flamboyant lui a valu les éloges du quotidien régional L'Est éclair, l'ayant désigné joueur du mois à l'ESTAC. Un prix individuel qui vient récompenser une adaptation plus facile pour le natif de Bissau, contrairement à un premier exercice compliquée par une préparation et un transfert retardés, alors qu'il arrivait en provenance du DFCO, où il avait inscrit 13 buts en 53 rencontres.

À lire Inter Milan : les lendemains difficiles de Milan Škriniar après son faux départ au PSG

L'Allemagne lui fait de l'œil

Pour sa première année à Troyes, Mama Baldé n'avait pas pu enchaîner de la saison passée en raison d'une participation à la dernière Coupe d'Afrique des Nations sous le maillot de la Guinée-Bissau, et des pépins physiques entresemés. Mais cette année est oubliée pour laisser place à un Baldé très actif sur le front de l'attaque et plutôt efficace (3 buts sur 9 tirs cadrés). La raison de son retour en forme ? Son repositionnement dans l'axe du secteur offensif, bien accompagnés par Renaud Ripart, Rony Lopes ou encore Wilson Odobert. Un changement tactique effectué par Bruno Irles dans ce début d'exercice qui pourrait l'aider à faire partie du top 5 du classement des buteurs, son objectif pour cette première partie de saison.

La suite après cette publicité

De plus, ces performances ne passent pas inaperçues, notamment de l'autre côté du Rhin : en effet, selon nos informations, un club allemand avait tenté d'enrôler l'ailier des Djurtus lors du dernier mercato estival, et une autre formation de Bundesliga est venue aux renseignements, pour espérer le libérer de ses trois années de contrat. De quoi faire quelques frayeurs du côté de l'ESTAC, qui pourrait voir les prétendants revenir à la charge en janvier prochain. Mais si le principal concerné continue sur sa dynamique lors des prochaines semaines, la prochaine fenêtre des transferts pourrait être très agitée du côté du stade de l'Aube pour son actuel meilleur buteur, à égalité avec Tardieu (3 penalties converties). A lui de confirmer son mois d'août ce dimanche après-midi à domicile face au Stade Rennais...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité