L'incorrigible bad boy Joey Barton met QPR dans l'embarras

Exclu contre Hull City (2-1, 26e journée de Premier League), Joey Barton commence à agacer ses partenaires. QPR, en pleine lutte pour le maintien, n'a pas franchement besoin de ça...

Barton a encore frappé...
Barton a encore frappé... ©Maxppp

Une incroyable série. Entre le 28 décembre et le 21 février, Joey Barton (32 ans) a reçu un carton à chacun des huit matches de Premier League qu'il a disputé avec QPR ! Ce week-end, face à Hull City, concurrent direct dans le bas du classement, le milieu de terrain de la formation londonienne a écopé, après sept jaunes consécutifs, d'un rouge direct, à la 32e minute de jeu. Il faut dire qu'après une bousculade sur Alex Bruce et un coup porté dans le bas-ventre de Tom Huddlestone, l'arbitre de la rencontre, Anthony Taylor, n'avait pas d'autre choix que d'exclure le natif d'Huyton. Son équipe, déjà menée (1-0) à ce moment de la partie, allait cravacher, à dix, pour égaliser avant de céder en toute fin de rencontre (2-1).

La suite après cette publicité

Même si l'ancien Marseillais s'est excusé depuis pour ce nouveau dérapage (il s'agit du neuvième rouge de sa carrière en PL), la pilule a du mal à passer chez les Rangers. Charlie Austin (25 ans), meilleur buteur du club cette saison avec 14 réalisations en 23 apparitions, n'a pas hésité à pointer clairement du doigt son capitaine. «Il y a un moment où l'on ne peut plus s'excuser. C'est une expulsion stupide et c'est comme si elle nous avait coûté le match. C'est entièrement de sa faute et il a mérité d'être exclu. Il doit faire avec. Il va rater les trois prochains matches alors que c'est un joueur important pour nous, il est notre capitaine», a lâché ce dernier, en colère, relayé par le Daily Mail.

Son entraîneur Chris Ramsey s'est montré moins sévère. «Je vais en parler avec le joueur. (...) C'est un garçon intelligent et je suis sûr qu'il sera ouvert à ce qu'on l'aide. Nous aurons une discussion au sujet de cet incident à tête reposée et nous verrons ce qu'il en sort», a-t-il lancé. Cette suspension de longue durée tombe néanmoins très mal pour les pensionnaires de Loftus Road. À la lutte pour sauver leur peau dans l'élite (ils sont actuellement 17es et premier non-relégables, à la seule faveur d'une meilleure différence de buts que Burnley), ils affronteront Arsenal et Tottenham, en course pour les places européennes, puis Crystal Palace, un rival direct. QPR devra faire sans Joey Barton, décidément toujours incorrigible...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires