Mercato : le PSG pourrait se séparer de 7 joueurs cet hiver !

Disposant d'un effectif XXL avec parfois 3 joueurs pour certains postes, le PSG prépare un vaste coup de balai hivernal. Certes, il y a peu de chances que les 7 joueurs poussés vers la sortie partent tous en même temps, mais Paris espère bien se séparer d'au moins trois d'entre eux.

Le logo du PSG dans les tribunes du Parc des Princes
Le logo du PSG dans les tribunes du Parc des Princes ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'argent ne fait pas le bonheur... comme le dit l'adage. Mais il y contribue et c'est encore plus vrai dans un club de football même si ce n'est pas forcément synonyme de réussite. Pour le PSG, c'est un peu le cas. Si le club parisien domine outrageusement la Ligue 1, il a plus de mal dans le jeu et surtout en Ligue des Champions où il n'a pu faire mieux que deuxième de son groupe derrière Manchester City. Pour expliquer cela, on peut évoquer de nombreuses choses, de l'animation tactique défaillante de Mauricio Pochettino à la forme aléatoire des joueurs, aux blessures et aussi aux automatismes manquant entre certains joueurs. Mais il y a un élément qui est clair et dont le coach argentin ne peut se servir comme argument capable d'expliquer certaines défaillances, à savoir la richesse de l'effectif. Tous les postes sont doublés, voire même parfois triplés, si ce n'est plus, notamment lorsque l'on pense au poste de gardien de but.

Conscient de cette abondance de joueurs, le PSG et Leonardo notamment se sont mis en tête d'alléger un peu l'effectif parisien avec l'idée, peut-être, d'apporter un peu de sang neuf cet hiver. Mais revenons aux joueurs concernés. Selon nos informations, ils sont au nombre de 7. Premier de la liste, un certain Sergio Rico. Le portier espagnol, qui a joué 23 minutes cette saison suite à l'expulsion de Keylor Navas face à Nantes et l'absence de Gigio Donnarumma sur le banc parisien durant cette rencontre, ne devrait pas avoir d'autres occasions de jouer. Un retour en Espagne serait espéré par la direction du PSG. Reste à savoir si les courtisans se bousculeront au portillon, ce qu'ils n'ont pas vraiment fait l'été dernier.

Du départ en prévision en défense...

En défense aussi cela pourrait bouger. Sergio Ramos de retour en forme, Thilo Kehrer ou Abdou Diallo, qui n'ont jamais réussi à s'imposer dans la durée au PSG, ne seront pas retenus et Paris sera à l'écoute de toute offre les concernant. Même chose pour Layvin Kurzawa, récemment prolongé et sous contrat jusqu'en 2024, qui est de son côté clairement poussé dehors puisque le coach parisien ne compte clairement pas sur lui avec l'emergence de Nuno Mendes et le retour en forme de Juan Bernat sur le flanc gauche de la défense parisienne. «Avec Layvin, on a parlé en début de saison. Il s'entraîne bien, il est très professionnel et aide l'équipe. Mais on a plusieurs joueurs à son poste dans l'effectif et aujourd'hui on compte plus sur eux», expliquait encore Pochettino il y a quelques semaines. Sans avenir à Paris, Kurzawa pourrait débarquer en Premier League ou il a une certaine cote.

Au milieu de terrain, deux joueurs pourraient être sacrifiés. Leandro Paredes, le milieu argentin qui alterne le bon et le moins bon depuis son arrivée, pourrait filer en Italie où plusieurs clubs suivent ses performances. Mais c'est surtout Rafinha dont plus personne ne veut au PSG qui est invité à aller voir ailleurs. Reste à savoir où puisque le joueur bénéficie d'un très confortable salaire à Paris.

Mais aussi en attaque

Enfin, le plus gros dossier de l'hiver sera à n'en point douter celui de Mauro Icardi. Malgré des débuts prometteurs, l'attaquant argentin fait plus parler hors du terrain avec sa telenovelas avec Wanda Nara que sur les terrains où son rendement est indigne d'un joueur tel que lui (3 buts en 15 apparitions toutes compétitions confondues). L'Italie lui manque et de son côté, il souhaiterait également quitter la capitale pour retrouver un club plus calme, où il serait un élément majeur, et où il pourrait s'occuper de sa famille comme nous vous l'expliquions récemment. L'Italie est une destination plus que plausible mais l'option Juve est toujours aussi hypothétique. Du côté des représentants du joueur, on essaie de le proposer un peu partout, à Newcastle, au FC Barcelone, à Tottenham et bien évidemment du côté de la Juve... Quoi qu'il arrive, le dossier dégraissage au PSG risque de bien occuper Leonardo en janvier, lui qui doit aussi s'occuper de l'épineux cas Mbappé ou de celui de Xavi Simons...

Plus d'infos

Commentaires