OM-PSG : Pablo Longoria fou de rage contre le tifo de Redouane Bougheraba

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Le tifo à l'effigie de Redouane Bougheraba n'a pas plu @Maxppp

Hier soir, le club phocéen a passé une sale soirée. Son rival parisien s’est imposé dans son antre, à dix contre onze (0-2). Mais avant ça, le déploiement d’un tifo à l’effigie de l’humoriste Redouane Bougheraba a fait couler beaucoup d’encre.

Comme à son habitude, l’Orange Vélodrome avait réservé un accueil de folie aux 22 acteurs choisis pour démarrer le Clasico du football français, OM-PSG. L’antre phocéen avait battu son record d’affluence (plus de 65 000 spectateurs, ndlr) et les supporters marseillais mettaient l’ambiance, en espérant bien gâcher le dernier Clasico de Kylian Mbappé. Mais à l’heure où Parisiens et Olympiens faisaient leur entrée sur la pelouse dans un vacarme sublimé par un show pyrotechnique des South Winners, un tifo déployé en tribune Ganay en a étonné plus d’un.

La suite après cette publicité

Certains ont cru qu’il s’agissait d’un tifo à l’effigie de la célébrité locale, Mohamed Henni, célébrant la victoire marseillaise en Ligue des Champions. Mais non. Le tifo représentait l’humoriste marseillais Redouane Bougheraba, avec la mention « à jamais le premier ». Pourquoi ce tifo ? Il s’agissait en réalité d’une opération commerciale visant à promouvoir le spectacle que donnera Bougheraba au Vélodrome. Le premier humoriste à le faire dans l’antre marseillais, d’où le message « à jamais le premier ». Sauf que ce tifo ne passe pas.

À lire Simon Ngapandouetnbu prolonge avec l’OM

L’OM mène l’enquête

Tout d’abord, pas mal d’observateurs ont tiqué sur ce tifo, à l’heure où ce Clasico se jouait quatre ans jour pour jour après le décès du très apprécié Pape Diouf, l’ancien président de l’OM. De plus, un certain Éric Gerets, coach sous Diouf, se trouvait également en tribune (simplement applaudi par le public). Vous l’aurez compris, beaucoup estiment que le Vélodrome avait de quoi faire pour rendre un hommage XXL à des personnalités marquantes du club plutôt qu’un coup de pub pour un humoriste, aussi populaire soit-il dans la cité phocéenne. Et ça, la direction de l’OM n’a pas apprécié.

La suite après cette publicité

Selon RMC Sport, plusieurs membres de la direction n’étaient pas du tout au courant de ce projet visuel qui était pourtant en préparation depuis plusieurs semaines. Le média ajoute même que le président Pablo Longoria a été stupéfait et très agacé de ne pas avoir été mis au parfum concernant cette initiative. L’Espagnol l’a également pris comme un énorme manque de respect vis-à-vis du club et trouve que cet épisode a fait passer l’OM pour une institution pas professionnelle et manquant de sérieux, surtout un soir de Clasico. Résultat : l’OM mènerait actuellement une enquête afin de savoir comment ce tifo a pu être déployé au Vélodrome sans l’aval des têtes pensantes. Affaire à suivre.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité