Exclu FM Ligue 1

Lens : Franck Haise veut rejoindre Nice

Par Santi Aouna - Sebastien Denis - Jordan Pardon
3 min.
L'entraîneur du RC Lens Franck Haise    @Maxppp

Arrivé en 2020 au RC Lens, Franck Haise a su s’ériger au rang des meilleurs entraîneurs de Ligue 1. Et aujourd’hui, le technicien de 53 ans entend donner un nouveau sens à sa carrière : du côté de Nice.

La redéfinition de l’organigramme de Lens pourrait également emporter Franck Haise cet été. Comme nous vous le révélions ces derniers jours, le club artésien va faire face à une refonte globale en interne. Le propriétaire du club Joseph Oughourlian, excédé par le manque d’impact de Grégory Thil, du duo Fred Hebert-Romain Perusqué et de l’affaire Mike Mode, a ainsi acté l’arrivée de Diego Lopez Gomez (34 ans) en lieu et place du duo décrié. Le bras droit d’Admar Lopes aux Girondins a d’ailleurs fait ses premiers pas à la Gaillette jeudi dernier.

La suite après cette publicité

Arnaud Pouille, directeur général du club, étant sur le départ, c’est Pierre Dréossi qui est pressenti pour lui succéder dans un rôle de Directeur général, plutôt axé sur le volet sportif. Des mouvements intimement liés à la situation de Franck Haise, car comme nous le précisions cette semaine, le meilleur entraîneur de Ligue 1 2022-23 attendait de voir un peu plus clair sur l’organigramme à venir de son club, avant de trancher sur son futur. Depuis le début, Haise a toujours considéré l’idée d’avoir à ses côtés un directeur sportif d’envergure, une sorte de relais pour lui, et une condition sine qua none à la suite de sa mission dans l’Artois.

À lire Jim Ratcliffe confirme le veto de l’UEFA sur le transfert de Todibo à Manchester United

Franck Haise veut rejoindre Nice

Ces dernières semaines, il se murmurait que le technicien de 53 ans faisait toutefois l’objet de sollicitations, essentiellement en Ligue 1, et notamment du côté de Nice (l’OM était également sur le dossier). Avec le départ désormais acté de Francesco Farioli à l’Ajax, le GYM avait en effet identifié le natif de Mont-Saint-Aignan comme un candidat sérieux à la succession de l’Italien, au même titre que Bruno Génésio. Forcément les qualités de leader de Haise, et ses résultats probants obtenus depuis sa prise de fonctions à Lens, en 2020, jouent aujourd’hui en sa faveur. L’été dernier, Florent Ghisolfi, alors directeur sportif de Nice et ex-bras droit d’Haise à Lens, avait même déjà tenté de l’attirer.

La suite après cette publicité

Sous contrat jusqu’en 2027 avec Lens, Haise, de son côté, avait entretenu le flou sur son avenir ces dernières semaines. «Je vais d’abord partir en vacances dans un endroit isolé, réfléchir, analyser, voir ce qui va se passer au club et on verra en conséquence», avait-il confié dimanche dernier après la désillusion vécue contre Montpellier (2-2), synonyme de 7e place en Ligue 1, et donc de «simple» qualification en C4. Une semaine est passée, et selon nos informations, Franck Haise a tranché. Le technicien de 53 ans veut insuffler un nouvel élan à sa carrière et rejoindre Nice. Il faudra désormais que Lens et le club azuréen parviennent à trouver un accord, mais ce qui est certain, c’est que le marché des entraîneurs s’annonce agité cet été en France.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité