Juventus : le plan diabolique d'Adrien Rabiot et de sa mère

Alors qu'il semblait promis à Manchester United, le Français va rester à la Juve. Et chez les Rabiot, on a un plan.

Adrien Rabiot contre Villarreal
Adrien Rabiot contre Villarreal ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il n'ira pas à Manchester United. Alors que les Red Devils semblaient très chauds pour enrôler le milieu de terrain tricolore, il n'y a pas eu d'accord entre l'entourage du joueur et la direction mancunienne. La Juventus était prête à le laisser filer sans trop de soucis, se contentant d'un montant d'environ 15 millions d'euros. Mais la mère du joueur, elle, avait des exigences assez conséquentes...

Comme l'avaient déjà dévoilé plusieurs médias italiens plus tôt dans la semaine, elle réclamait ainsi 10 millions d'euros par an pour son fils. Ce que l'état-major du club de Premier League a refusé de mettre sur la table, ne dépassant pas les 8 millions d'euros annuels dans ses propositions. L'opération est au point mort selon la Gazzetta dello Sport, même si Erik ten Hag pourrait pousser pour que ses dirigeants la relancent.

Rendez-vous en janvier

Le média italien explique cependant que la mère du joueur de 27 ans voit les choses différemment désormais. Son nouveau plan est clair : ne rien signer cet été, que ce soit avec la Juventus ou avec un autre club, pour pouvoir négocier librement dès le mois de janvier, à six mois de la fin du contrat de l'ancien Parisien.

Les clubs intéressés par ses services n'auront alors pas d'indemnité de transfert à régler aux Turinois, et pourront donc mettre un peu plus d'argent pour le salaire du joueur. Et surtout, le clan Rabiot espère récupérer une prime à la signature intéressante. A noter que cette situation n'arrange pas vraiment le Paris Saint-Germain, puisque la Vieille Dame voulait enrôler Leandro Paredes, dont le PSG souhaite se séparer. Si Rabiot reste, il est probable que l'Argentin ne retourne pas en Italie...

Plus d'infos

Commentaires