Le Tour de France du mercato : Dijon et Evian

La Ligue 1 démarre le 6 août prochain. D’ici là, Foot Mercato vous présente chaque jour chacune des formations qui évolueront parmi l’élite la saison prochaine. Homme à suivre, équipe type, tour complet du recrutement, voici ce qu’il faut savoir sur Dijon et Evian-TG.

Govou, symbole de l'ambitieuse stratégie de recrutement d'Evian-TG
Govou, symbole de l'ambitieuse stratégie de recrutement d'Evian-TG ©Maxppp

Dijon :

La suite après cette publicité

Dijon est arrivé en troisième position du dernier championnat de Ligue 2 avec 62 points, à égalité avec Le Mans. C'est grâce à une meilleure différence de buts que les Bourguignons accèdent à l'échelon supérieur. Une montée historique puisque le club n'avait jamais évolué en Ligue 1. L'objectif assumé est évidemment le maintien, même si le président Gnecchi ne cache pas qu'il préférerait voir son équipe viser plus haut que la 17eme place. Contrairement à Évian, Dijon a renouvelé une bonne partie de ses cadres et de son équipe type. Le club a bénéficié de plusieurs signatures intéressantes : le retour en France d'Abdoulaye Meïté en défense centrale par exemple, mais également l'arrivée du Japonais Matsui, désireux de se relancer, ainsi que l'ancien milieu de terrain parisien Younousse Sankharé. L'arrivée du buteur Grégory Thil permettra également à la ligne de l'attaque de se renforcer après le départ dommageable de l'Uruguayen Sebastian Ribas au Genoa. Un beau mercato quand on sait que Dijon est l'avant dernier budget du championnat (à peine 20 millions d'euros). La crainte que pourraient avoir les Dijonnais serait que la mayonnaise ne prenne pas tout de suite et que l'entraîneur Patrice Carteron peine à trouver la parfaite alchimie.

**Départs : Lhadji Badiane (Rennes, rp) - Charley Fomen (Marseille, rp) - Franck Grandel (fc) - Mickael Isabey (arr) - Jérôme Martin (Orléans) - Stéphane Morisot (Rouen) - Florent Ogier (Besançon, p) – Sebastian Ribas (Genoa) – Nicolas Seguin (Lyon, rp).

Arrivées : Zakaria Diallo (Charleroi SC) – Freddy Drogba (Le Mans) – Thomas Guerbert (Luzenac) – Christopher Jouffreau (Changé) – Brice Jovial (Le Havre) – Daisuke Matsui (Grenoble) – Abdoulaye Meïté (West Brom) – Baptiste Reynet (Martigues) – Younousse Sankharé (Paris-SG, td) – Samuel Souprayen (Rennes) – Grégory Thil (Boulogne) – Youcef Touati (Cannes, rp) – Cédric Varrault (Panionios Athènes).**

Équipe type probable de Dijon

Dijon Abdoulaye Méïté

Le joueur à suivre : Abdoulaye Meïté : l'international ivoirien (49 sélections) est de retour en France, après une période de 5 ans en Premier League à Bolton puis à West Bromwich Albion. Le défenseur central a déjà un rôle de leader au sein de l'effectif et s'est vu offrir le brassard de capitaine. À noter qu'il a eu l'occasion de porter celui de l'OM auparavant. Cette saison, il aura pour mission d'apporter son savoir-faire et sa connaissance de la Ligue 1 à ses coéquipiers les moins expérimentés.

Évian :

Après avoir remporté le championnat de Ligue 2 la saison dernière avec trois points d'avance sur son dauphin Ajaccio, Évian-Thonon-Gaillard accède à l'élite pour la première fois de son histoire. Comme chaque promu, le club haut-savoyard ne vise pas autre chose que le maintien en Ligue 1. Pour ce faire, l'entraîneur Bernard Casoni compte miser sur la stabilité en s'appuyant sur un groupe relativement identique depuis deux saisons et l'ascension en Ligue 2. Pour renforcer cet effectif habitué à jouer ensemble, un recrutement intelligent a été effectué. Malgré le départ de Claudio Caçapa en défense centrale, le club a enregistré les signatures de joueurs tels que Sidney Govou, en provenance du Panathinaïkos, et Jérôme Leroy, de Rennes. Ces vieux briscards peu onéreux sont arrivés au crépuscule de leur carrière, mais restent forts d'une grande expérience à transmettre aux moins chevronnés. L'idée du coach est clairement de tirer des leçons du naufrage d'Arles-Avignon la saison passée. Les promus sudistes avaient à l'époque complètement bouleversé leur organisation et recruté à tour de bras, pour le bilan famélique que l'on connaît. Évian est prévenu et ne tombera pas dans le panneau. Les montagnards ont disputés 4 rencontres amicales et en ont remporté deux brillamment, contre Bastia (3-0) et Nice (2-0). Les troupes de Casoni sont donc en confiance, et pourraient bien réussir le pari de se maintenir parmi les grands.

**Départs : Jonathan Roufosse (Cannes) – Oumar Pouye (Metz) – Antoine Ponroy (Laval) – Patrick N'Tolla (fc) – Pape M'Boup (fc) – Mathieu Lafon (Cannes) – Nicolas Goussé (arr) – Claudio Caçapa (Avai-SC) – Hervé Bugnet (fc) – Pierre Bouby (Metz) – Amaury Borel (fc).

Arrivées : Karim Boutadjine (Noisy-le-sec) – Fabrice Ehret (FC Cologne) – Sidney Govou (Panathinaïkos) – Saber Khelifa (Espérance Tunis) – Jérôme Leroy (Rennes) – Jonathan Mensah (Udinese) - Mohammed Rabiu (Udinese, td) Yannick Sagbo (Monaco, td) – Daniel Wass (Benfica, poa).**

Équipe type probable de Évian TG

Dijon Abdoulaye Méïté

Le joueur à suivre : Sidney Govou : auteur de quinze petites rencontres de championnat pour un but dans le championnat grec, l'ancien Lyonnais est la recrue phare du club promu. L'international (49 sélections) sera l'élément moteur à Évian, de par son statut de septuple champion de France et de son expérience en Ligue des Champions. Habitué à jouer le haut de tableau, le tricolore devra s'adapter à son nouvel environnement, sous peine de grosses désillusions.

Dans le même thème :

Plus d'infos

Commentaires