Alors que la Serie A et la Liga reprennent dans une semaine, Real Madrid et Roma s’affrontaient du côté de la capitale italienne pour ce dernier match de préparation pour les deux formations. Si la Louve est invaincue cet été, les Merengues eux ont vécu des moments très compliqués et Zinedine Zidane et ses troupes ont déjà essuyé quelques critiques dans les médias. Pour ce match, le coach français misait encore sur un 3-5-2 qui avait fait ses preuves contre Salzbourg, avec ce redoutable duo Hazard-Benzema aux avant-postes. Il faisait cependant légèrement tourner à d’autres positions, au milieu notamment, où Fede Valverde accompagnait Modric et Casemiro. En face, une équipe de la Roma qui avait fière allure, avec ce quatuor Under-Zaniolo-Perotti-Dzeko, qui aura fait mal au club espagnol.

Les deux équipes voulaient adopter un style de jeu offensif plutôt marqué en ce début de partie, mais c’est bien la formation locale qui s’offrait les meilleures situations. Under, d’un ballon piqué touchait la barre devant Courtois (7e), alors que le portier belge du Real Madrid devait sortir un bel arrêt sur cette volée de Courtois (15e). Première vraie réponse madrilène avec tentative extérieure de Casemiro, non cadrée de peu. Il n’en fallait pas plus. Servi par Modric, Marcelo repiquait dans la surface et plaçait une frappe parfaitement ajustée, imparable pour Pau Lopez (0-1, 16e). La Roma tentait de répondre via Dzeko, mais Courtois était sur la trajectoire (22e). Perotti égalisait enfin après une sacrée action de Zaniolo (1-1, 34e).

Un festival offensif... ou un désastre défensif ?

Des deux côtés, il y avait énormément de lacunes derrière, et les occasions s’enchaînaient. Dzeko et Under frôlaient le deuxième but romain, alors que Casemiro, de la tête, remettait les siens devant après un bon centre de Marcelo (2-1, 39e). Il ne fallait attendre qu’une minute avant l’égalisation de la Roma, oeuvre d’Edin Dzeko (2-2, 40e). Une fin de première période folle qui confirme que tant Paulo Fonseca que Zinedine Zidane ont encore énormément de boulot pour cette dernière semaine avant que les choses sérieuses ne recommencent. Au retour des vestiaires, Zizou faisait entrer quelques joueurs comme Vinicius Junior et Luka Jovic pour chercher la gagne.

C’était toujours fébrile derrière, mais les Merengues avaient un peu plus le contrôle du cuir. Gareth Bale entrait également en jeu, alors que Jovic manquait une belle opportunité face à Pau Lopez (65e). La rencontre était complètement décousue, et le danger arrivait de partout, les offensives s’enchaînaient des deux côtés. Vinicius Junior était tout proche de signer le troisième but madrilène, mais Pau Lopez sortait un sacré arrêt réflexe (80e). Après un amour de ballon d’Isco, Bale était aussi tout proche de faire trembler les filets mais sa frappe frôlait le poteau droit. Les Madrilènes terminaient mieux la rencontre, et le Gallois s’offrait une nouvelle occasion énorme (90e+2). Tout s’est donc joué aux tirs au but, et à ce jeu là, c’est le club italien qui s’est imposé, grâce à ce dernier penalty raté par Marcelo, sur la barre (5-4). Le Real Madrid termine donc sa préparation sur une fausse note...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10