Finaliste de la Coupe du monde 2010 et troisième du mondial 2014, la sélection des Pays-Bas a trusté les places d’honneur avec sa génération en or (Arjen Robben, Klaas-Jan Huntelaar, Robin Van Persie, Wesley Sneijder ...) Pourtant la transition qui devait s’opérer il y a quatre ans n’a pas fonctionné. Les anciens n’avaient plus le niveau adéquat et sont devenus des fardeaux. La star de la sélection, Arjen Robben a enchaîné les blessures et a décidé de prendre sa retraite internationale le 10 octobre 2017. Dans le même temps, certains jeunes qui étaient attendus au tournant n’ont pas répondu aux attentes placées en eux.

Leroy Fer (Swansea), Vincent Jannsen (Tottenham), Davy Klaassen (Werder Brême) ou encore Jordy Clasie (Feyenoord) ont totalement perdu le cheminement de leur carrière après des expériences infructueuses en Angleterre. Memphis Depay (24 ans) et Daley Blind (28 ans) ont également connu des difficultés outre-Manche à Manchester United. Toutefois ces derniers ont continué à se montrer entreprenants en sélection et ont profité d’un transfert (Lyon pour Depay et Ajax pour Blind) afin de retrouver leur football. Ces joueurs ont pour particularité de faire partie de la sélection sacrifiée au même titre que Quincy Promes (26 ans), Marten De Roon (27 ans), Davy Propper (27 ans), Stefan De Vrij (26 ans), Georginio Wijnaldum (27 ans) et Virgil Van Dijk (27 ans).

L’Ajax vole à la rescousse de la sélection

N’ayant pas réussi à maintenir les Pays-Bas au sommet, ces derniers vont devoir s’acharner à redonner ses lettres de noblesse à un football néerlandais en perdition. Ils ne seront pas seuls dans cette mission puisqu’une nouvelle génération s’est dévoilée. Certains faisaient partie de l’épopée de l’Ajax en Europa League lors de la saison 2016-2017 à l’instar de Justin Kluivert (19 ans), Matthijs De Ligt (19 ans), Kenny Tete (22 ans) et Donny Van De Beek (21 ans). Également révélé par les Lanciers, le milieu de terrain Frenkie De Jong (21 ans) s’est révélé l’année dernière et figure aussi comme l’une des têtes d’affiche de cette nouvelle équipe néerlandaise. Mis en évidence très jeune, Tonny Vilhena (23 ans) tout comme Nathan Aké (23 ans) atteignent enfin toute la mesure de leur potentiel.

Les armes sont désormais nombreuses pour le nouveau sélectionneur Ronald Koeman. Ce dernier compte aussi dans sa manche Wout Weghorst (Wolfsburg, 26 ans), Guus Til (AZ Alkmaar, 20 ans), Steven Bergwijn (PSV, 20 ans) et Jorrit Hendrix (PSV, 23 ans). Il pourrait aussi donner sa chance prochainement à Donyell Malen (PSV, 19 ans), Dylan Vente (Feyenoord, 19 ans) et Carel Eiting (Ajax, 20 ans). Bref, la période creuse semble se terminer pour des Oranjes en pleine confiance (5 victoires, 2 nuls et 1 défaite lors de leurs 8 derniers matches). Engagés en Ligue des Nations dans le Groupe A en compagnie de la France et de l’Allemagne, les Pays-Bas s’avancent en tant qu’outsider face aux deux derniers Champions du monde. Par contre ces derniers ne sont pas impressionnés par cette délicate mission à l’image de Frenkie De Jong.

Interrogé par De Telegraaf, le jeune milieu de terrain estime que son équipe peut mettre en difficulté l’équipe de France qu’il rencontre ce dimanche : « Ils ont les meilleurs joueurs en interne, mais nous les avons aussi. Ils vont aussi attendre des gars de nous. Si nous osons jouer au football à Paris, comme les Pays-Bas l’ont toujours fait, alors nous pouvons gagner contre tout le monde. Comme les Pays-Bas, nous défendons le football et nous avons de très bons joueurs. Ce serait bizarre si nous ne l’essayons pas. » Son coéquipier Matthijs De Ligt a lui aussi tenu le même discours : « Ce sera très difficile pour nous mais cela ne veut pas dire que nous allons à Paris avec crainte et méfiance, sinon nous pourrions aussi rester à la maison. Nous serons l’outsider. Mais j’espère que nous pourrons montrer quelque chose de beau à partir de ce rôle. » Ce dimanche soir, les Pays-Bas auront donc l’occasion de montrer aux Bleus, les progrès entrepris lors des derniers mois.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10