Les secrets de la bagarre d’Old Trafford

Il y a beau avoir eu le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Anglais ne parlent que d’une chose : la bagarre de dimanche soir après le derby entre Manchester United et City. Ce matin, The Times dévoile sur sa une les secrets de cet affrontement. Tout aurait commencé par une provocation lâchée à l’attention de Zlatan Ibrahimovic. « Ibra, tu parles beaucoup, mais tu bouges peu », aurait lancé un membre du staff des Citizens. Ajouté aux chants et aux danses très bruyantes des vainqueurs, selon les Red Devils, José Mourinho décida d’entrer dans le vestiaire des Skyblues afin de leur demander d’avoir du respect. Un geste qui n’a pas du tout plu à Ederson, le gardien de City, qui repoussa le Special One avant qu’une bouteille de lait n’éclate non loin du technicien. Selon le Daily Telegraph, cela provoqua la colère de Romelu Lukaku qui déclencha une bagarre d’une vingtaine de personnes dans les couloirs d’Old Trafford. Une bouteille en plastique blessa alors Mikel Arteta à l’arcade sourcilière alors que dans le même temps, selon The Sun Sport, Vincent Kompany aurait du être maîtrisé par ses coéquipiers pour ne pas envenimer encore un peu plus la situation. Du fait qu’il n’y a pas de caméras dans les vestiaires, les sanctions seront difficiles à établir pour la FA qui a demandé aux deux clubs de remettre leur rapport des faits avant demain 18H.

Kondogbia va signer à Valence

Prêté cet été à Valence par le club italien de l’Inter Milan où son temps de jeu était considérablement réduit, le milieu de terrain français, Geoffrey Kondogbia va, semble-t-il, rester en Espagne. Selon le quotidien local Superdeporte, le club valencian se serait mis d’accord avec l’Inter Milan et le joueur afin que celui-ci paraphe un contrat avec l’actuel deuxième du championnat espagnol. En résumé, Valence va lever l’option d’achat de Kondogbia dans les prochaines semaines. Une bonne nouvelle pour le Français qui va donc rester en Espagne et dans un club qui lui fait confiance et qui retrouve les premiers rôles après des années de galère.

Conte impute à la tournée en Asie les mauvais résultats

Battu à West Ham ce week-end (0-1), Chelsea va mal malgré une troisième place en Prmeier League. Les champions en titre sont en effet aujourd’hui repoussés à 14 points du leader Manchester City. Ils ne conserveront probablement pas leur titre et Antonio Conte semble savoir pourquoi les Blues enchaînent les mauvais résultats. Selon le coach italien, la tournée de pré-saison en Asie en juillet aurait fatigué ses hommes, comme le rapporte The Independent. Cette tournée expliquerait les blessures à répétition qui touchent son effectif et la fatigue des autres lors des enchaînements de matchs tous les trois jours. Néanmoins, selon le Mirror Sport, cette excuse ne semble pas recevable pour le conseil d’administration des Blues. Celui-ci ne ferait plus confiance à Conte surtout après les défaites face à Burnley, Crystal Palace et donc West Ham.