La CAF décernait ce soir, à Dakar, les prix récompensant les meilleurs acteurs du football africain de l’année civile 2018. Forcément, c’est le titre du joueur de l’année qui était le plus attendu... Et il y avait du beau monde, puisque les trois finalistes n’étaient autres que Mohamed Salah, le vainqueur de l’année 2017, son coéquipier à Liverpool Sadio Mané ainsi que le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Et c’est l’Egyptien qui a remporté le trophée, une année de plus. Auteur d’une grande saison avec les Reds, il a été l’un des éléments décisifs du bon parcours des troupes de Jürgen Klopp en Ligue des Champions, ainsi qu’en championnat. Il avait notamment terminé meilleur buteur de la Premier League avec 32 réalisations au compteur, mais n’aura malheureusement pas brillé lors du Mondial.

La CAF a aussi dévoilé un onze type de l’année écoulée, dans laquelle on retrouve le trio de tête du prix de joueur de l’année, mais aussi des joueurs comme Riyad Mahrez (City), Thomas Partey (Atlético) et le Red Naby Keita. Hervé Renard a été nommé sélectionneur de l’année, alors qu’Achraf Hakimi, qui cartonne avec le Borussia Dortmund, remporte lui le prix de jeune de l’année 2018.

Le onze de l’année

Le coach de l’année : Hervé Renard

Le jeune de l’année : Achraf Hakimi