Un nouveau talent s’exile vers la Chine. Arrivé en 2015 à l’Atlético Madrid en provenance de Monaco, Yannick Carrasco avait convaincu tout son monde dans la capitale espagnole. Mais cette saison, le temps de jeu du Belge est largement inférieur au passé. Une situation qui ne peut durer. Les Colchoneros ont donc permis son départ vers la Chine en ce jour et le club de Dalian Yifang où jouent désormais José Fonte et Yannick Boli.

Un choix qui arrange tout le monde face aux nombreux enjeux financiers. L’ailier de 24 ans va dorénavant toucher un très gros énorme salaire même si son départ vers l’Empire du Milieu pourrait lui coûter sa place pour la Coupe du Monde en Russie. Le transfert est estimé à 30 M€. L’Atlético réalise donc une plus-value de 10 M€ après l’avoir acheté 20 M€ à Monaco il y a deux ans et demi. L’ASM qui doit d’ailleurs récupérer 25 % du transfert soit 7,5 M€. « Accord avec le Dalian Yifang pour les transferts de Yannick Carrasco et de Nico Gaitan », indique le communiqué du club madrilène qui a officialisé par la même occasion le départ d’un autre remplaçant de luxe : Nico Gaitan.

Deux placardisés vendus pour près de 50 M€ !

Carrasco progressait pourtant depuis son arrivée dans la capitale espagnole. D’abord joueur de rotation, il est devenu titulaire en équipe première lors de sa deuxième saison avec notamment 10 buts marqués en Liga. Cantonné à un rôle de remplaçant lors de cette première partie d’exercice, il n’a démarré que 8 rencontres de championnat depuis cet été. Aussi, sa relation avec Diego Simeone commençait à battre de l’aile. Tout le monde y trouve son compte visiblement.

Quant à Gaitan, après une première saison mitigée à Madrid (11 titularisations en Liga, 3 buts), l’Argentin n’avait plus du tout la confiance de Diego Simeone qui ne l’a utilisé qu’à six reprises en championnat (1 titularisation, 0 but). Néanmoins, l’Atlético est parvenu à récupérer un très bon chèque puisque les médias espagnols indiquent que les Colchoneros devraient récupérer pas moins de 18 M€ grâce à ce transfert. Au final, le club du président Cerezo a réussi à se débarrasser de deux remplaçants tout en récupérant près de 50 M€.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10