Connaître les revenus des meilleurs joueurs de la planète football est l’une des informations les plus attendues par le grand public. Et cette fois encore, France Football s’est chargé de dévoiler les dessous financiers de ces stars devenues de véritables machines à gagner de l’argent. Pour ce classement, l’hebdomadaire a pris en compte les salaires bruts, les primes et revenus publicitaires accumulés sur la saison 2016/2017. Et à ce petit jeu, c’est encore une fois le portugais Cristiano Ronaldo qui tire son épingle du jeu.

Récemment prolongé jusqu’en 2021 avec un salaire annuel de plus de 20 M€, le champion d’Europe profite également de sa mise en avant par son équipementier Nike (qui l’a aussi prolongé) pour toucher un joli pactole cette saison. En effet, ce sont pas moins de 87,5 M€ que le Merengue devrait encaisser. Toujours là pour contester la domination du Lusitanien, le Blaugrana Lionel Messi est deuxième du top 10 avec 76,5 M€. La Pulga enregistre une progression de près de 2 M€ par rapport à l’année précédente et pourrait même exploser les compteurs, l’Argentin étant en pleines négociations avec le Barça pour un contrat record. Troisième, le Brésilien Neymar culmine à 55,5 M€.

Lavezzi 5e joueur le mieux payé au monde !

Un podium qui vaut son pesant d’or puisque France Football nous indique que le total des sommes engrangées par le trio de tête (219,5 M€) équivaut au double des recettes du top 3 de l’année 2014 ! Pour le reste, on retrouve certains habitués de ce genre de classement, à savoir Gareth Bale (4e avec 41 M€/an), ou encore Zlatan Ibrahimovic (7e avec 25,1 M€/an). Arrivé gratuitement à Manchester United, le Suédois a réussi à bénéficier d’un salaire pratiquement équivalent à celui qu’il touchait au PSG. Enfin, Toni Kroos, Andrés Iniesta et Thomas Müller ferment la marche avec 23,5 M€ chacun.

Et la Chine dans tout ça ? Si le championnat asiatique a fait exploser les salaires, le mode de calcul de FF (comprenant primes et revenus publicitaires) empêche la Super League de faire une razzia. Cependant, quelques surprises sont tout de même au rendez-vous. Alors que son rendement avec le Hebei Fortune est catastrophique (0 but inscrit en 11 matches), Ezequiel Lavezzi est tout de même le cinquième joueur le mieux payé au monde avec 28,5 M€/an. L’Argentin est suivi par l’un des gros coups du dernier mercato estival chinois : l’ancien pensionnaire de Chelsea, le Brésilien Oscar (6e, 25,5 M€). Pour expliquer l’absence de Carlos Tévez et ses 40 M€/an de salaire, il convient de rappeler que ce classement est basé sur la saison 2016/2017. À ce stade, l’Apache n’a donc pas touché l’intégralité de ses émoluments. À noter qu’aucun joueur de Ligue 1 ne figure dans le top 20.