C’est l’un des débats qui agite le Bayern Munich cette année : l’avenir de ses deux ailiers, Arjen Robben et Franck Ribéry. Pour le premier, c’est réglé, puisqu’il a lui-même annoncé qu’il vivait bien sa dernière saison en Bavière. Pour le Français de 35 ans, c’est une autre affaire. Début février, Uli Hoeness, président du club bavarois, affirmait qu’il s’agissait sûrement de la dernière saison de Kaiser Franck. Mais tout n’est pas si limpide.

Rare dans les médias français, Franck Ribéry a accordé un long entretien à L’Équipe, dans lequel il explique ne pas avoir encore pris de décision. « J’ai toujours du gaz ! Je me sens capable. J’ai cette force, cette envie. J’aime encore jouer, prendre du plaisir. Je me sens bien dans mes crampons », explique-t-il d’abord. « Je ne tricherai jamais avec le Bayern. On va voir comment ça se passe dans les semaines à venir. On s’assiéra tous ensemble, avec les dirigeants et Alain (Migliaccio), mon conseiller de toujours. Je suis quelqu’un d’entier. Je continuerai au Bayern si je peux toujours tout donner pour lui. »

Sa reconversion au Bayern déjà prévue

Encore faut-il que ses dirigeants soient du même avis que lui. Dans son entretien, l’ancien Marseillais explique à quel point il s’est immédiatement senti à l’aise au sein du club bavarois, où la franchise, quitte à parfois être rude, est toujours de mise. Dès lors, il est certain de quitter le Bayern par la grande porte, dans tous les cas. Même si sa préférence semble donc aller vers une prolongation de contrat. Ribéry veut se « sentir capable de faire encore au moins trente-cinq matches. D’être là dans les grands rendez-vous (…) Ma décision finale sera de toute façon en parfaite osmose avec le club. Je partirai du Bayern en seigneur ! »

Il faut aussi comprendre qu’en cas de départ en juin prochain, il pourrait donc privilégier une pige au sein d’une autre formation. Avant de revenir ensuite au sein du club munichois où sa reconversion dans un autre rôle figure dans son contrat. S’il ne sait pas exactement vers quelle fonction il se dirigera, Ribéry apprécie le travail avec les jeunes joueurs. Le point de départ d’une future carrière d’entraîneur ? Il n’en est pas encore là et est bien décidé à arpenter encore les terrains de football avant de raccrocher les crampons.