Franck Ribéry a mis un terme à 12 saisons passées au Bayern Munich. En fin de contrat, il n’a pas prolongé avec le club bavarois. Fêté comme il se doit par les supporters lors du dernier match de Bundesliga, face à l’Eintracht Francfort, le Français âgé de 26 ans a pu mettre son ultime but, et un joli qui plus est. De quoi le faire réfléchir sur son avenir. Jusqu’alors, les rumeurs évoquaient principalement un futur dans un club du Golfe, aux Emirats Arabes Unis par exemple, voire aux Etats-Unis. Mais récemment, le magazine allemand Kicker assurait que Ribéry avait changé d’avis et ne souhaitait pas partir vers une destination exotique.

Ce que le Français semble confirmer au travers d’une longue interview accordée à L’Equipe, où il parle justement de l’importance de ce dernier but avec le Bayern. « Je veux jouer encore deux saisons. L’argent, je l’aurai partout. Mais il y a aussi le challenge. Je suis devant une décision importante. Je ne dois pas penser qu’à moi, mais aussi à ma femme et mes cinq enfants. Mais j’ai eu un déclic avec ce dernier but en championnat, ça a secoué des choses en moi. Je sens que je suis encore capable de relever un beau défi. J’ai encore besoin d’adrénaline. Le jour où je sentirai que je suis cuit, je dirai stop. Je suis réaliste. Mon jeu repose sur le physique et l’accélération. Quand je suis sur le terrain, je sens que je peux encore évoluer à un très bon niveau et que quelque part, j’inspire toujours la crainte. »

Quel club pour le faire briller une dernière fois ?

Clairement, Ribéry se sent prêt à un dernier challenge d’envergure. Pas de pré-retraite dorée donc mais un club ambitieux. S’il assure ne pas savoir de quoi son avenir sera fait, sa sortie médiatique peut être interprétée comme un appel aux clubs européens. « J’ai encore faim. Et je pense que j’ai encore à donner. Tant que je sans que j’ai le haut niveau dans les jambes et dans la tête, j’irai le chercher. Je ne tricherai jamais. Je peux peut-être encore jouer dans un grand club... Je réfléchis. J’ai cette expérience qui fait souvent la différence. A 36 ans, si je marque encore des buts comme ça, ce n’est pas un hasard. Je suis toujours là », assure-t-il.

Quel projet pourrait le séduire ? Kicker révélait l’intérêt de Sheffield United, club anglais promu en Premier League. La perspective de découvrir le championnat anglais pourrait peut-être plaire à l’ancien Marseillais, mais est-il prêt à le faire avec un club qui jouera le bas de tableau ? Pourrait-il être intéressé par un retour en France, dans son club de cœur ? Les prochaines semaines devraient lui permettre d’en savoir plus sur les clubs prêts à miser sur lui. Lui a déjà fait sa part du chemin.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10