Le Borussia Dortmund peut avoir le sourire. Sur le plan sportif, l’écurie allemande a réalisé une belle première partie de saison. L’équipe entraînée par Lucien Favre est en tête de la Bundesliga et s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions en pratiquant un football séduisant. Sur le terrain financier, les pensionnaires du Signal Iduna Park ont aussi de quoi être heureux. Ce mercredi, ils ont vendu Christian Pulisic à Chelsea contre un joli chèque de 64 M€. Les Allemands réalisent une superbe plus-value puisque le milieu américain a été formé chez eux (il a terminé sa formation là-bas). Ils ont aussi su le vendre au bon moment puisqu’il arrivait en fin de contrat en juin 2020 et qu’il n’avait pas prolongé. Le BVB prouve de nouveau qu’il est l’un des rois de la plus-value en Europe ces dernières saisons. La plus grosse étant celle d’Ousmane Dembélé.

Acheté 15 millions d’euros au Stade Rennais en 2016, l’international tricolore a été vendu un an plus tard après de nombreux rebondissements au FC Barcelone pour 105 M€, plus 42 M€ de bonus. Certains comme les 5 M€ après 25 matches joués ont été versés depuis. Sans compter les bonus, ce transfert constitue déjà une plus-value de 90 millions d’euros. Après Dembélé et Pulisic donc, Pierre-Emerick Aubameyang est la troisième meilleure revente d’un joueur de la part du Borussia. Délogé de l’ASSE en 2013 contre 13 M€, le Gabonais a enchaîné les buts sous le maillot de l’écurie allemande. À l’hiver 2018, il a filé à l’anglaise du côté d’Arsenal. Dortmund n’a pas été malheureux dans l’affaire puisque le club a récupéré un joli pactole de 63,7 M€, soit une plus-value d’environ 50 millions d’euros. Il a été rejoint depuis par Sokratis. Acheté 9,5 M€, il a été revendu aux Gunners pour beaucoup plus. Si le montant officiel n’a pas filtré, on évoque une somme comprise entre 16 et 20 M€.

Des reventes qui ont rapporté gros

Mais les pensionnaires de l’Emirates Stadium ne sont pas les seuls à avoir rempli les caisses du BVB. D’autres cadors anglais s’en sont chargés. En 2016, Ilkay Gundogan a été recruté par Manchester City pour 27 millions d’euros, soit une plus-value d’environ 22 millions d’euros pour un élément acheté 5,5 M€ en 2011 à Nuremberg. Manchester United a aussi fait gagner des millions à Dortmund. En 2016, les Red Devils ont déboursé 42 M€ pour s’attacher les services de l’Arménien Henrikh Mkhitaryan que le Borussia avait acheté 27,5 M€ au Shakhtar Donestk. Une revente qui a donc permis aux Allemands de s’offrir une plus-value de 14,5 millions d’euros. La vente de Shinji Kagawa pour 16 millions d’euros aux Mancuniens avait aussi rapporté au BVB, puisque le Japonais n’avait été acheté que pour 400 000 euros au Cerezo Ozaka. Mais au final, il faut préciser que Kagawa a été racheté pour 8 millions d’euros en 2014. Au final, on peut dire que le Borussia a fait une plus-value totale de 8 millions d’euros. Les clubs allemands ont aussi acheté au BVB. C’est le cas du Bayern Munich, club auquel les Borussen n’ont pas fait de cadeaux.

Ainsi, Mats Hummels, recruté pour 4,5 M€, a été cédé pour 35 M€, soit une plus-value d’un peu plus de 30 M€. En 2013, Dortmund a touché le jackpot grâce à Mario Götze. Formé au club, l’Allemand a été vendu pour 37 M€ à Munich. Mais il faut préciser qu’il a été racheté trois ans plus tard pour 27 millions d’euros. Donc cela ne fait au final qu’une plus-value de 10 M€ pour Götze. Même plus-value pour Nuri Sahin, vendu 10 M€ au Real Madrid, avant de revenir quelques années plus tard. Arrivé gratuitement de Munich 1860, Sven Bender a été revendu pour 15 millions d’euros en 2017 au Bayer Leverkusen. Matthias Ginter a lui été acheté 10 millions avant d’avant d’être vendu pour 17 millions au Borussia Mönchengladbach. Si le Borussia Dortmund a aussi quelques flops à son actif, il a souvent su s’en sortir et même revendre certains éléments peu convaincants un peu plus cher. C’est le cas d’Emre Mor, acheté 9,75 M€ et revendu 13 M€ au Celta Vigo. D’autres éléments devraient rapporter gros dans les prochaines années à l’image de Jadon Sancho, arrivé pour 8,7 M€ en 2017.