Objectif temps de jeu. C’est la raison pour laquelle Jean-Clair Todibo a accepté de quitter le FC Barcelone en janvier. Le défenseur français avait obtenu jusque-là deux titularisations lors de la première partie de saison. Pas n’importe quand, puisque il a pu affronter le FC Séville en Liga et surtout l’Inter Milan en Ligue des Champions. Lors de cette soirée, il avait pu faire remarquer ses qualités, notamment de bonnes relances sous pression.

Cela n’a pas suffi pour lui faire une place plus régulière dans la rotation derrière Piqué, Lenglet et Umtiti et le FC Barcelone a jugé intéressante l’hypothèse d’un prêt. Placé sur ce marché particulier, Todibo a vite attiré l’attention des clubs européens. Ils étaient ainsi sept à batailler pour ses services, dont l’AC Milan, l’AS Monaco, Southampton, Watford, le Hertha Berlin, le Bayer Leverkusen et Schalke 04. Et c’est ce dernier qui l’a emporté.

Une option d’achat de 25 millions d’euros

Todibo, âgé de 20 ans, a rejoint Gelsenkirchen dimanche soir pour entamer les classiques démarches préalable à un changement de club. La visite médicale était prévue lundi matin et elle a apporté satisfaction. Le club barcelonais, tout comme la formation allemande, ont donc pu officialiser la nouvelle ce mercredi, via un communiqué. « Le FC Barcelone et Schalke 04 ont trouvé un accord pour le prêt du joueur Jean-Clair Todibo jusqu’au 30 juin pour un montant de 1,5 millions d’euros », peut-on lire sur le site du champion d’Espagne.

Un prêt payant de 1,5 millions d’euros donc, et les Königsblau pourraient bien conserver le défenseur français de façon définitive, puisqu’une option d’achat de 25 millions d’euros plus 5 de bonus a été négociée dans le deal. Même si club allemand venait à la lever, le FC Barcelone pourrait ensuite tout de même récupérer le joueur avec une option de rachat, de 50 millions d’euros + 10 sous forme de bonus. Après avoir joué cinq petits matchs avec la tunique blaugrana, Todibo va découvrir la Bundesliga !