Une place pour deux. Mercredi soir, l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille s’affrontaient en quart de finale de la Coupe de France. Une affiche alléchante sur le papier mais qui n’a pas tenu toutes ses promesses. Au terme de cette rencontre, les Gones se sont finalement imposés grâce à un but de Houssem Aouar. Parfois pointé du doigt pour son manque de régularité ou le fait qu’il ne prenne pas assez le leadership, l’international Espoirs tricolore a bien été au rendez-vous mercredi lors de l’Olympico. La Rédaction FM l’a d’ailleurs élu homme du match et lui a attribué la note de 7. Si son entame de match n’a pas été parfaite, puisqu’il a perdu quelques ballons, il est monté en puissance au fur et à mesure du match. Et à la 81e minute, il a libéré les siens en inscrivant le but de la victoire d’une frappe du pied droit suite à un bon travail de Bertrand Traoré, entré peu avant en jeu.

Après la rencontre, le footballeur âgé de 21 ans est revenu sur ce but très important pour son club et son équipe. « Sur le but, je trouve que Berto (Bertrand Traoré) fait pratiquement tout le travail avec cette feinte de frappe et en même temps il me la glisse. Après, je n’avais plus qu’à tirer fort dans le but et ça m’a réussi. Je suis content de marquer ce but dans un match aussi important ». Puis il a ajouté : « Oui, il y a eu de la libération car c’était compliqué. On savait que ça ne tenait qu’à un fil de part et d’autre. Je pense que l’équipe qui prenait le but en premier allait souffrir pour revenir. En plus, il y avait les prolongations qui arrivaient. Il y a beaucoup de libération et on est content de gagner ici chez nous ». Plus qu’un but, cette réalisation permet à l’OL d’être qualifié en demi-finale et d’être toujours en lice sur les quatre tableaux.

Juninho s’emballe pour Aouar

De quoi donner le sourire à Juninho qui n’a pas manqué de saluer la prestation du numéro 8 des Gones au micro d’OLTV. « On sent que l’équipe va mieux. Notre milieu de terrain a joué ensemble. Houssem Aouar a encore fait un grand match. Il est motivé, il va continuer à bien jouer. La victoire nous donne de la confiance. Il ne faut pas s’arrêter là ». Héros de tout un peuple hier soir, Houssem Aouar avait déjà sévi face à Lille en Coupe de la Ligue le 21 janvier dernier. Il avait marqué un but sublime à la 85e pour donner l’avantage à son équipe qui s’était finalement imposée après les tirs au but.

Dix jours plus tard pratiquement, le 30 janvier, il avait de nouveau porté les siens face à Nice en transformant un pénalty en fin de rencontre (victoire 2-1).« J’ai marqué de buts assez importants ou du moins qui ont donné un sens aux résultats. Donc oui, je suis satisfait de ces buts-là. Franchement, je pense que l’équipe a une grande force de caractère cette saison, notamment en coupes, donc il va falloir la garder et la retranscrire en championnat ». Là aussi, l’OL aura besoin d’un grand Houssem Aouar pour pouvoir faire son retour sur le podium.