L’époque Carlo Ancelotti semble déjà lointaine au Bayern Munich, pourtant l’entraîneur italien avait été démis de ses fonctions il y a deux semaines tout juste. Un licenciement logique au vu de certains, immérité pour d’autres. Comme pour Thomas Müller. L’avant-centre allemand de 28 ans estime que l’équipe est la première responsable des résultats décevants du club bavarois.

« C’est en grande partie l’équipe, sur le terrain, qui est responsable des mauvaises performances. Il faut être réaliste, ça ne sert à rien de faire passer Carlo Ancelotti comme bouc émissaire. C’est l’équipe qui est responsable », a indiqué le champion du monde à Bild lors d’un événement organisé par Audi.