Après avoir soulevé la Ligue des Champions le 1er juin 2019, les Reds sont encore champions d’Europe. Cette fois-ci, Liverpool est le club le plus fair-play du Vieux Continent, selon la lettre hebdomadaire du CIES (Centre international d’étude du sport), publiée ce lundi. Basée sur les données InStat, cette étude classe les équipes de 35 championnats européens selon leur nombre de fautes par match. A ce petit jeu-là, les hommes de Jürgen Klopp sont les meilleurs. Leader incontesté de Premier League (64 points) avec 16 points d’avance sur son dauphin Manchester City (et une rencontre en moins), Liverpool a, pour l’instant, commis seulement 8,1 fautes en moyenne par match.

Huit écuries anglaises figurent parmi le top 20 de ce rapport. Un fait qui peut s’expliquer par le style d’arbitrage moins strict en Premier League, où 20,4 fautes sont sifflées par match comparé à une moyenne de 27,2 dans les 35 compétitions analysées, comme le précise le CIES. A noter qu’en Ligue 1, l’OGC Nice de Patrick Vieira, qui affiche une moyenne de 10,4 par match, est le club qui commet le moins de fautes, alors que Montpellier est le cancre du championnat de France (15,8/match), où 25 fautes sont sifflées par rencontre en moyenne depuis le début de l’exercice 2019-2020. Le Torino (16,7 fautes/match) est quant à elle l’équipe la plus indisciplinée parmi les 5 grands championnats européens.