Ces derniers jours, lorsque l’on parle des joueurs qui risquent de quitter le Bayern Munich cet hiver, on évoque très souvent le nom de Jérôme Boateng (31 ans). L’international allemand n’entre pas spécialement dans les plans de son compatriote Hans-Dieter Flick. Le défenseur central n’est apparu qu’à 15 reprises cette saison toutes compétitions confondues. Il vit une situation compliquée. Selon nos informations, Arsenal est officiellement entré en contact avec le Bayern pour lui faire part de son intérêt. Alors qu’il n’est plus vraiment désiré par ses dirigeants, avec lesquels les relations se sont refroidies ces derniers mois, le club bavarois réclame entre 16 et 18M€ pour le libérer.

Les intentions du principal intéressé n’ont pas changé depuis cet été. « On m’avait dit que je pourrais partir si le club me convenait et que le montant de l’offre était satisfaisant. Au cours d’une réunion de dernière minute, ils m’ont soudainement dit non et je n’étais plus autorisé à partir », racontait-il à Kicker en mai dernier. Une volte-face que le champion du Monde 2014 avait mis du temps à digérer. « Dans ma tête, j’étais déjà parti. Si vous avez une promesse aussi sûre et qu’une somme suffisante est versée, mais que soudain, on vous dit non, quelque chose se brise en vous  », avait-il avoué. Sous contrat jusqu’en 2021, Boateng intéresse également une formation italienne dont le nom n’a encore pas filtré.