Les décisions de la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) viennent de tomber. Du côté de l’AS Monaco, Gelson Martins a été suspendu à titre conservatoire alors que Tiémoué Bakayoko a écopé de trois matches de suspension dont un avec sursis. Mais il y a d’autres joueurs qui attendaient leur sanction. Expulsé contre l’OL pour un mauvais geste sur Marcelo, Adam Ounas manquera deux rencontres.

Le joueur du Stade Brestois 29 Jean-Charles Castelletto a lui reçu la même suspension que Tiémoué Bakayoko. Joris Chotard (MHSC), Dimitry Bertaud (MHSC) et Fernando Marçal (OL) ont eux écopé de cette sanction : deux matches de suspension dont un avec sursis.

Les décisions du 6 février 2020 :

LIGUE 1 CONFORAMA

Suspension à titre conservatoire

Au regard de la nature des faits, la Commission de Discipline décide de placer le dossier en instruction et suspend à titre conservatoire Gelson MARTINS (AS Monaco) pendant la durée de celle-ci.

Trois matchs de suspension dont un match avec sursis

Tiemoué BAKAYOKO (AS Monaco)

Jean-Charles CASTELLETTO (Stade Brestois 29)

Deux matchs de suspension

Adam OUNAS (OGC Nice)

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis

Joris CHOTARD (Montpellier Hérault SC)

Dimitry BERTAUD (Montpellier Hérault SC)

Fernando MARÇAL (Olympique Lyonnais)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Conforama, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 11 février 2020 à 0h00.

Jordan AMAVI (Olympique de Marseille)

Benjamin ANDRE (LOSC Lille)

Duje CALETA-CAR (Olympique de Marseille)

Pierrick CAPELLE (Angers SCO)

Lionel CAROLE (RC Strasbourg Alsace)

Bakaye DIBASSY (Amiens SC)

JEAN LUCAS (Olympique Lyonnais)

Thomas MONCONDUIT (Amiens SC)

Mateo PAVLOVIC (Angers SCO)

Adrien SILVA (AS Monaco)

Ibrahima SISSOKO (RC Strasbourg Alsace)

Aurélien TCHOUAMENI (AS Monaco)

XEKA (LOSC Lille)


DOMINO’S LIGUE 2

Deux matchs de suspension

Brahima DOUKANSY (Chamois Niortais)

Alexis GONCALVES PEREIRA (Berrichonne de Châteauroux)

Pierre RUFFAUT (Rodez Aveyron Football)

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis

Cédric CAMBON (US Orléans)

Rominigue KOUAME (ESTAC Troyes)

Thomas RENAULT (US Orléans)

Un match de suspension

Jérôme PRIOR (Valenciennes FC)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue BKT, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 11 février 2020 à 0h00.

Carlens ARCUS (AJ Auxerre)

Alioune BA (US Orléans)

Chris BEDIA (ESTAC Troyes)

Rémy BOISSIER (Rodez Aveyron Football)

Saliou CISS (AS Nancy Lorraine)

Ousmane CISSOKHO (AS Nancy Lorraine)

Mounaim EL IDRISSY (AC Ajaccio)

Johan GASTIEN (Clermont Foot 63)

Anthony GONCALVES (SM Caen)

Valentin JACOB (Chamois Niortais)

Léo LEROY (Berrichonne de Châteauroux)

Yanis MERDJI (Le Mans FC)

Emmanuel NTIM (Valenciennes FC)

Gauthier PINAUD (US Orléans)

Opa SANGANTE (Berrichonne de Châteauroux)

Steeve YAGO (SM Caen)

21ème journée : Berrichonne de Châteauroux – Chamois Niortais du 24 janvier 2020

Convocation de M. Ilyas CHOUAREF, joueur de la Berrichonne de Châteauroux, pour comportement anti fair-play (simulation)

Un match de suspension.

22ème journée : Clermont Foot 63 – US Orléans du 31 janvier 2020

Exclusion de M. Pascal GASTIEN, entraîneur du Clermont Foot 63

Deux matchs de suspension dont un match avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

22ème journée : ESTAC Troyes – Grenoble Foot 38 du 31 janvier 2020

Exclusion de M. Johan LIEBUS, entraîneur des gardiens de l’ESTAC Troyes

Trois matchs de suspension dont un match par révocation du sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.

22ème journée : Rodez Aveyron Football – Valenciennes FC du 31 janvier 2020

Exclusion de M. Laurent PEYRELADE, entraîneur du Rodez Aveyron Football

Trois matchs de suspension dont un match avec sursis, de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles.