Si l’ambiance fut plutôt bonne enfant quelques heures avant la rencontre entre l’Olympique de Marseille et l’Atlético Madrid au Groupama Stadium de Lyon pour cette demie-finale, des supporters ont été interpellés quand même par les forces de l’ordre.

C’est ce que révèle l’AFP en cette nuit de jeudi. En effet pas moins de 21 supporters de Rudi Garcia et de ses hommes ont été conduits en garde à vue pour usage d’engins pyrotechniques, intrusion sur la pelouse, mais aussi pour dégradations ainsi que violences aggravées.