Cesc Fabregas (32 ans) est souvent pointé du doigt cette saison pour son faible apport dans l’entrejeu de l’AS Monaco et sa relative lenteur. Un constat que ne partage pas du tout son entraîneur, Robert Moreno. En entretien avec L’Équipe, le coach espagnol a tenu à défendre son joueur. « À vos yeux, Cesc ne fait pas ce que les gens attendent de lui. Mais à nous yeux, ceux du staff, il fait bien d’autres choses qui vont au-delà de ce qu’il fait sur le terrain. Avoir un joueur de son expérience, avec ce qu’il peut apporter au groupe, le contrôle qu’il peut te donner au jeu », a-t-il rapporté.

Des paroles suivies de plusieurs matches dans lesquels Fabregas s’est montré décisif : « Le premier match qu’on a joué, il a récupéré le ballon qui a amené le premier but (Coupe de France contre Reims, 2-1 le 4 janvier). Le corner sur lequel marque Slimani à Amiens est tiré par lui (24e journée, 2-1 le 8 février). Je pourrais vous citer toute une liste. » L’ancien sélectionneur de l’Espagne sait défendre ses joueurs. Il avait déjà soutenu Cesc Fabregas le mois dernier devant les médias. Voilà qui devrait ravir une fois encore le principal intéressé... mais moins les supporters monégasques, pas tendre avec l’ancienne star d’Arsenal.