Cela aurait pu changer beaucoup de choses pour le PSG ! Arrivé au début de saison à Nancy, Jean Fernandez a logiquement débuté sa mission par une revue d’effectif et a longtemps songé à se séparer de Jean Calvé, le héros du Parc des Princes dimanche dernier (victoire den Nany 1-0, but de Calvé à la 49e).

Dans L’Équipe, l’entraîneur lorrain raconte comment il a failli se séparer de son latéral droit : « Quand je suis arrivé, il était en instance de départ. Il avait déjà été prêté trois fois. Je ne me suis donc pas appuyé sur lui. Je lui ai donc dit que je n’avais aucun a priori sur lui, que s’il me montrait des choses intéressantes à l’entraînement, il aurait sa chance. Je le connaissais. Il a été formé à Sochaux…Quand j’étais à Auxerre, je m’étais renseigné sur lui ».