Le 13 avril dernier, Bruno Genesio annonçait son départ du banc de l’OL à la fin de la saison, après plusieurs semaines passées dans l’incertitude concernant son éventuelle prolongation. La communication qui a entouré cette annonce avait été assez mal perçue, notamment en raison du fait qu’elle avait été plusieurs fois reportée et que le président des Gones, Jean-Michel Aulas, entretenait un flou autour de l’avenir de Genesio, ce qui créait une atmosphère tendue avec une partie des supporters lyonnais, qui réclamaient son départ.

Aulas est revenu sur cet épisode dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, reconnaissant qu’il avait mal géré l’annonce du départ de Bruno Genesio : « Il y a sûrement quelque chose que j’ai mal fait car ce n’est pas bien passé, mais je ne sais pas encore quoi. On a été très transparent, peut-être trop, mais c’est ma manière de faire. Avec Bruno, on s’était mis d’accord pour annoncer que si on ne se qualifiait pas pour la finale de la Coupe de France, ça paraissait difficile de rester. Si on gagnait, on l’annonçait (la prolongation), mais c’était soumis à une place sur le podium. »