Ce samedi, le Real Madrid affronte Alavés (6e journée de Liga). L’occasion pour Zinedine Zidane et son fils Enzo, parti au club de Vitoria cet été, de se retrouver. Et si le jeune milieu de terrain s’attendait à un match bizarre et spécial, le technicien merengue, lui, n’accorde pas trop d’importance à ces retrouvailles. ZZ espère même que sa progéniture ne marquera pas.

« J’espère qu’il ne marquera pas ! Nous sommes des compétiteurs. Je suis content pour lui, parce qu’il est content, il travaille bien, il est dans une équipe, un bon groupe qui travaille bien. Mais demain, nous nous affrontons. Je suis du côté du Real, lui du côté d’Alavés. Nous sommes en confrontation », a-t-il lancé avant de poursuivre. « Je suis attentif à l’évolution de sa carrière. Mais je lui parle comme un père, l’an passé, c’était différent. Aujourd’hui, c’est une simple relation père-fils ».