> > Barça, Qatar, Guardiola, UEFA : la vaste opération séduction de Sandro (...)

Barça, Qatar, Guardiola, UEFA : la vaste opération séduction de Sandro Rosell

Publié le :

Par :

Au cours d'une longue interview accordée à Al Jazeera Sport News, le président du FC Barcelone Sandro Rosell s'est expliqué sur différents dossiers rythmant ou ayant rythmé le mercato blaugrana avant de lancer le clasico face au Real Madrid.

  • A+
  • A-
Sandro Rosell expose sa ligne politique
Sandro Rosell expose sa ligne politique
©Maxppp

Il n’y a pas que le Paris SG qui tente de conquérir le Qatar. Le FC Barcelone s’est lui aussi lancé depuis des mois dans une opération séduction auprès du pays du Golfe. Pour ce faire, le président blaugrana Sandro Rosell a accordé une très longue interview à Al Jazeera Sport News dans laquelle il a notamment remercié la Qatar Foundation, nouveau sponsor maillot très généreux du club cette saison. « Nous devons remercier le gouvernement du Qatar de nous avoir écoutés. Il nous a ouvert ses portes et, honnêtement, c’est une relation et un partenariat idéal pour nous. Nous espérons que cela dure de nombreuses années. (...) Nous sommes en accord avec les valeurs de la Qatar Foundation et elle partage aussi les nôtres », a-t-il expliqué.

Une collaboration fructueuse puisque le maillot de la formation catalane est, selon lui, « le plus vendu de l’histoire du monde du sport » et « un best-seller ». Une belle marque de reconnaissance pour la marque Barça, dont il a décrit la philosophie. « Il faut faire perdurer notre philosophie, qui est de façonner des joueurs chez nous. Nous essayons de leur transmettre des valeurs. Nous disons que le Barça est plus qu’un club parce que nous y croyons. (...) Notre objectif est que le Barça soit le club le plus aimé par les enfants du monde entier », a-t-il résumé, se penchant ensuite sur le chapitre sportif et notamment l’épisode des clasicos très chauds face au Real Madrid la saison passée.

« L’an passé, le hasard a fait qu’il y a eu trop de clasicos. Cela a créé un excès de tension. Il y a eu des choses qui n’auraient jamais dû se passer. Mais bon nous devons maintenant oublier et regarder vers l’avant. Nous essayons de faire en sorte que nos joueurs s’entendent bien hors du terrain. Il y a une rivalité sur le pré, mais saine. Si nous n’y sommes pas parvenus la saison passée, c’est que nous avons mal travaillé. Il faut que toutes les parties fassent des efforts », a-t-il lancé dans une tentative d’apaisement malgré la rivalité exacerbée entre les deux clubs en Liga. Le championnat espagnol, le Barça entend d’ailleurs le réformer.

« Nous croyons en une Liga à 16 équipes parce qu’elle en sera plus compétitive. Les bons joueurs seront mieux répartis. Notre proposition n’est pas faite pour augmenter le nombre de dates internationales. Nous souhaitons faire grandir la Ligue des Champions et doubler le nombre de participants », a-t-il avancé. Reste à savoir s’il sera entendu par les différentes instances en question. Il a ensuite lancé un autre message, à son coach Pep Guardiola cette fois. « Pep sait que la porte de mon bureau est toujours ouverte et que son contrat est prêt. Il peut signer un an, deux ans, trois ou quatre. Autant qu’il le veut. Nous tentons de tout faire pour qu’il se sente bien et heureux. Nous espérons qu’il dise oui et continue avec nous ».

Et pour contenter son technicien, le décideur est prêt à suivre ses indications sur le marché des transferts, comme il l’a détaillé. « Je ne voulais pas conserver Ibrahimovic. Je fais ce que me demande mon staff technique. On a jugé que, pour le vestiaire, ce n’était pas une bonne option, qu’Ibra n’était pas la pièce adéquate et nous avons donc choisi de le transférer. Mais nous n’avons jamais considéré la possibilité d’effectuer un autre échange avec Eto’o », a-t-il conclu. À l’image d’un politique, Sandro Rosell a mis toutes les chances de son côté pour séduire son coach, les fans du Barça et le Qatar. La suite des évènements, notamment sur le plan sportif, nous dira si sa cote de popularité restera au sommet...

Fiches clubs
FC BarceloneFC BarceloneESP
© Foot Mercato 2004-2014 - Nous sommes le 01/11/2014, il est 09H53 et vous consultez la page : Barça, Qatar, Guardiola, UEFA : la vaste opération séduction de Sandro Rosell