L’ère Luis Enrique a démarré sous les meilleurs auspices. Pour ses deux premiers matches de Nations League, le sélectionneur de l’Espagne a mené ses hommes à la victoire en Angleterre (1-2) et contre la Croatie, finaliste du dernier Mondial en Russie (6-0). Deux excellents résultats à confirmer ce mois-ci, face au Pays de Galles (amical, 11 octobre) et l’Angleterre (retour de Ligue des Nations, 15 octobre).

Pour ce faire, le technicien devra faire sans Sergi Roberto, Isco, Dani Carvajal et Iñigo Martínez, tous blessés, tandis que Diego Costa est lui aussi incertain. Le coach a donc décidé de procéder à quelques essais, en appelant notamment pour la première fois Jonny, latéral révélé au Celta Vigo et auteur d’un joli début de saison avec Wolverhampton en Premier League. En revanche, toujours pas de Jordi Alba, pourtant brillant avec le FC Barcelone...

Marc Bartra, solide avec le Betis, fait également son retour dans le groupe, tout comme Koke, leader technique de l’Atlético Madrid dans l’entrejeu et absent de la première liste. En attaque, Paco Alcacer, dont la dernière cape remonte à mars 2016 contre la Roumanie (0-0), a été rappelé, récompensé pour la belle réussite qu’il affiche depuis son arrivée au Borussia Dortmund cet été (4 buts en 3 matches).

La liste :

Gardiens : Kepa (Chelsea), Pau Lopez (Betis), David De Gea (Manchester United)

Défenseurs : José Gaya (FC Valence), Marcos Alonso (Chelsea), Raul Albiol (Naples), Sergio Ramos (Real Madrid), Marc Bartra (Betis), César Azpilicueta (Chelsea), Jonny (Wolverhampton)

Milieux : Sergio Busquets (FC Barcelone), Rodri (Atlético de Madrid), Koke (Atlético de Madrid), Dani Ceballos (Real Madrid), Thiago (Bayern Munich), Saul Ñiguez (Atlético de Madrid)

Attaquants : Marco Asensio (Real Madrid), Alvaro Morata (Chelsea), Rodrigo (FC Valence), Suso (AC Milan), Iago Aspas (Celta Vigo), Paco Alcacer (Borussia Dortmund)